Ligue féminine : Lyon et Nantes-Rezé punis et rétrogradés

le
0
Ligue féminine : Lyon et Nantes-Rezé punis et rétrogradés
Ligue féminine : Lyon et Nantes-Rezé punis et rétrogradés

Le Bureau fédéral de la FFBB a pris des sanctions jeudi lors de sa réunion. Ainsi, en raison de problèmes d'ordre financier, Lyon et Nantes-Rezé sont rétrogradés, alors que Calais, qui devait rejoindre l'élite, n'est pas autorisé à monter. Par ailleurs, Perpignan, champion de LF2, n'obtient pas non plus l'autorisation de monter en Ligue féminine.

Selon les résultats des différents recours des clubs sanctionnés, Arras et Nice, relégués sportivement en LF2, pourraient être maintenus en Ligue féminine.

Le communiqué de la FFBBLe Bureau Fédéral de la FFBB réuni le 22 mai 2014 a étudié la situation de la LFB pour la saison 2014-2015.

Sur la base actuelle de 14 clubs en LFB, la situation est la suivante:

- A l'issue de la saison actuelle, les clubs d'Arras et de Nice descendent sportivement en LF2.

- Après examen de la Commission de Contrôle de Gestion, les clubs de Lyon et Nantes sont rétrogradés et le club de Calais (LF2) n'est pas autorisé à accéder en LFB. Ces clubs disposent néanmoins d'un recours.

- Le club de Perpignan (Champion de France LF2) ne disposant pas, entre autre, d'un centre d'entraînement labellisé ne peut accéder à la LFB et le club de Pau Lacq Orthez (LF2) a demandé son engagement en pré-nationale.

Ainsi, le Bureau Fédéral de la FFBB, réuni hier à Paris, décide qu'en fonction des résultats des recours des clubs de Lyon, Nantes et Calais, il proposera une place en LFB aux clubs suivants et dans cet ordre : Arras et Nice.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant