Ligue Europa - Saint-Etienne passe petit bras

le
0
Ligue Europa - Saint-Etienne passe petit bras
Ligue Europa - Saint-Etienne passe petit bras

Très efficace, l’AS Saint-Etienne se qualifie pour les barrages de Ligue Europa en allant battre l’AEK Athènes (1-0). Une victoire compliquée pour la bande à Galtier.

Le debrief

Dominer n’est pas gagner. L’AEK Athènes vient de confirmer l’adage à ses dépens. En revanche, l’essentiel est assuré pour Saint-Etienne. Bousculés durant toute la rencontre face aux Grecs, les Stéphanois, largement dominés, parviennent à valider leur ticket pour les barrages de la Ligue Europa. Le match nul et vierge du match aller obligeait les Verts à marquer en Grèce, chose faite sur l’une des (très) rares occasions de l’ASSE. Mais la route est encore longue pour le staff du Forez lorsque l’on voit les difficultés de la défense et le manque d’automatismes offensifs malgré le peu de mouvements estivaux. Comme la saison passée, les Verts se sont appuyés sur un réalisme frustrant pour les Grecs qui se sont longuement heurtés sur un Stéphane Ruffier infranchissable. Cette qualification n’apporte vraiment pas son lot d’optimisme à quelques jours de la reprise de la Ligue 1. Pire encore, Saint-Etienne a perdu Fabien Lemoine et sa recrue Bryan Dabo sur blessure. Il va falloir sérieusement travailler côté stéphanois pour espérer disputer la C3 cette saison.

Le film du match

15eme minute Didac Vila trouve Barbosa au second poteau sur un centre piqué astucieux. L’ailier parvient à remettre le ballon en retrait de la tête malgré la présence de Polomat. Sa remise trouve Bakasetas qui profite du laxisme de Pogba pour placer une frappe en pivot du gauche qui flirte avec le poteau droit de Ruffier. 6eme minute Sur une mauvaise intervention de Pogba, Mantalos récupère le ballon et lance l’attaque plein axe. Le capitaine grec décale Vargas qui tente de lui remettre sur un centre venu de la gauche. Perrin manque son dégagement juste devant ses buts mais Ruffier peut s’emparer du ballon. 22eme minute (0-1) But pour Saint-Etienne. Les Stéphanois campent dans le camp grec depuis quelques minutes. Tannane, dans l’axe, tente une frappe à 20 mètres du but d’Anestis. Sa tentative est contrée et le ballon revient sur Hamouma, décalé sur la droite. L’ailier prend son temps et envoie un centre tendu dans les six mètres. Beric coupe parfaitement la trajectoire et fusille Anestis de la tête. 1-0 ! 34eme minute Très joli mouvement de Vargas. Au marquage de Lemoine à trente mètres du but grec, l’attaquant élimine son vis-à-vis d’un joli crochet pour se mettre sur son pied droit. Vargas déclenche une lourde frappe qui file sous la barre de Ruffier, mais le gardien des Verts claque le ballon en corner. 36eme minute Incroyable raté de l’AEK Athènes. Galo qui a pris son couloir droit est servi sur une belle transversale. Il élimine Polomat d’un joli petit pont et adresse un très bon centre dans les six mètres. Au premier poteau, Barbosa, étrangement seul, n’a plus qu’à pousser le ballon au fond mais rate le cadre. 42eme minute Coup-franc pour Saint-Etienne à une trentaine de mètres. Tannane, légèrement excentré côté droit, s’en charge. Du gauche, il envoie une belle frappe qui lobe le mur et prend le chemin de la lucarne. Anestis dégage comme il peut en corner avant de se heurter au poteau. 81eme minute Lancé dans l’axe du terrain, Platellas tente sa chance du gauche à plus de 25 mètres. Sa frappe flottante et soudaine passe à quelques centimètres de la cage de Ruffier qui a bien accompagné le ballon sur sa droite. 93eme minute Saint-Etienne procède par contre en cette fin de match. Une action confuse sur la gauche du terrain permet aux Stéphanois de trouver Roux seul au second poteau. L’attaquant des Verts manque légèrement son contrôle mais déclenche une belle volée qui passe au-dessus du but d’Anestis.

Tops et flops

TOP 3 Précieux dans les airs et décisif sur un coup-franc parfait, Stéphane RUFFIER a été impeccable à Athènes. Après l’ouverture du score, le gardien stéphanois a rassuré une défense souvent fébrile. Le calme et la sérénité du capitaine ont été exemplaires. Il a bien accompagné une frappe de Platellas en fin de match. Une copie parfaite pour Ruffier, comme très souvent. Une occasion, un but. Transparent dans le jeu de son équipe, Robert BERIC s’est mué en sauveur de la patrie verte. Sur un bon centre de Romain Hamouma, l’attaquant a su se placer idéalement pour ouvrir le score. Un buteur doit se montrer efficace et Beric l’a été. On n’en demande pas plus. Il s’agit de son premier but novembre 2015 et sa grave blessure au genou. Passeur décisif et toujours habile techniquement, Romain HAMOUMA s’est montré très à son aise sur son côté gauche. Répétant les efforts, il n’a pas hésité à donner un coup de main à ses défenseurs. Il n’a cessé de créer le danger et martyriser Galo. Moins en vue en fin de match, il a veillé à ne jamais perdre le ballon et bien servir ses coéquipiers. FLOP 3 En retard sur l’une des plus belles occasions de l’AEK Athènes et très souvent dépassé, Florentin POGBA n’a pas vraiment rassuré. Ses relances balle au pied et ses dégagements approximatifs n’ont pas vraiment aidé Saint-Etienne a géré tranquillement la fin de match. Il a surtout misé sur son physique pour tenter de remporter ses duels. Une performance inquiétante pour l’arrière-garde de Christophe Galtier. Très certainement l’acteur malheureux de la première période, Helder BARBOSA s’est montré extrêmement maladroit sur le front de l’attaque grecque. Quelques minutes après l’ouverture du score stéphanoise, l’attaquant de l’AEK Athènes a eu une occasion en or pour égaliser mais n’a pas cadré sa tête à quelques mètres de la ligne. Frustré, il a forcé son jeu et très souvent fait les mauvais choix. Dépassé sur l’ouverture du score de l’AS Saint-Etienne, Rodrigo GALO a complétement oublié Hamouma, passeur décisif sur le but de Roux. Malgré de beaux efforts offensifs, cet oubli coûte très cher à l’AEK Athènes. Comme le reste de l’arrière garde grecque, il n’a pas eu énormément de travail à fournir défensivement mais son manque de concentration lui a été fatal.

Monsieur l’arbitre au rapport

Outre une déviation involontaire qui aurait pu entraîner une occasion grecque, M .Yefet a plutôt bien géré son match. Le carton jaune sur un tacle grossier de Tannane était mérité. Il n’a pas hésité à favoriser le jeu sur certains duels et a très bien maitrisé la tension palpable en fin de match. Une main de Beric aurait mérité un avertissement.

La feuille de match

3eme tour préliminaire Europa League / AEK Athènes - Saint-Etienne : 0-1

OAKA Spyros Louis (30 000 spectateurs environ) Temps nuageux - Pelouse en bon état Arbitre : M.Yefet (6) But : Beric (22eme) pour Saint-Etienne Avertissement : Tannane (46eme) pour Saint-Etienne Expulsion : Aucune AEK Athènes Anestis (5) - Galo (4), Chygrynskiy (4), Kolovetsios (5), Vila (4) - Lampropoulos (4), Simoes (4) puis Almeida (66eme), Mantalos (5) - Vargas (4) puis Platellas (52eme), Bakasetas (5), Barbosa (3) puis Aravidis (62eme) N'ont pas participé : Barkas (g), Tzanetopoulos, Galanapoulos, Bakakis Entraîneur : T.Ketsabaia Saint-Etienne Ruffier (7) - Théophile-Catherine (5), Perrin (cap) (5), F.Pogba (4), Polomat (4) - Dabo (Non noté) puis Pajot (30eme - 5), Selnaes (5), Lemoine (5) puis Monnet-Paquet (79eme) - Tannane (5), Beric (6), Hamouma (7) puis Roux (83eme) N'ont pas participé : Moulin (g), Malcuit, M’Bengue, Söderlund Entraîneur : C.Galtier
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant