Ligue Europa - Saint-Etienne / Bryan Dabo : « On est morts »

le
0
Ligue Europa - Saint-Etienne / Bryan Dabo : « On est morts »
Ligue Europa - Saint-Etienne / Bryan Dabo : « On est morts »

L’AS Saint-Etienne de Bryan Dabo a réussi à égaliser dans les tous derniers instants face à Anderlecht (1-1). Un retour miraculeux et bienvenu avant d’affronter l’OL, alors que les Stéphanois sont décimés.

DE NOTRE ENVOYE SPECIAL A SAINT-ETIENNE Bryan Dabo, vous égalisez encore une fois en toute fin de match… Ça commence à être un classique… Dans le money time, on est plutôt pas mal. On a fait preuve de caractère, d’une grande ressource mentale et physique. C’est un bon point, on ne perd pas. C’est quelque chose qu’il faut garder par rapport à l’état d’esprit. En Ligue Europa, c’est un petit championnat avec peu d’équipes. Il va donc falloir commencer à gagner aussi assez rapidement. L’effectif est décimé en ce moment… Il y a dix ou onze blessés… On s’attend donc à tout. Chaque joueur est prêt à jouer à n’importe quel poste : à gauche, à droite, derrière, devant… Notre groupe s’adapte très bien. Beaucoup de milieux jouent en défense. On garde cette solidarité, on en a besoin. Les temps sont durs, on ne fait pas la fine bouche. On a beaucoup d’efficacité, ça nous réussit. Anderlecht a aussi été très maladroit, non ? Surtout à 1-0, ils auraient pu tuer le match. Mais je ne me focalise pas sur eux. Ils n’avaient qu’à pas faire d’erreurs. C’est dommage pour eux mais je suis content que l'on ait égalisé.

Dabo : « On n’a pas vu un grand AS Saint-Etienne »

Êtes-vous dans le dur physiquement avant le derby dimanche ? On est morts… Mais on n’a pas le droit de dire que l'on est fatigué. Si je dis que je suis fatigué aux blessés, je pense que je vais me faire frapper… (rires). Êtes-vous inquiet avant le derby ? Non. Nous sommes fatigués mais après, on a aussi de la récupération. On a deux jours. Ici, le derby, c’est sacré. Mais moi, je viens d’un endroit où les gens ont le sang chaud. Ça ne va donc pas me dépayser (rires). Ce point arraché à la dernière seconde est quand même bon pour la confiance ? C’est bon, mais il ne faut pas forcément se voir plus beau que l’on est. On a réussi à égaliser mais on n’a pas gagné. On a conscience de nos forces, mais si on se met à jouer un peu plus tôt, on peut faire beaucoup mieux. On n’a pas vu un grand AS Saint-Etienne, on a vu une équipe solide. En première période, on n’a pas été inquiété. Après leur but, nous nous sommes découverts.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant