Ligue Europa (J5) : Saint-Etienne obtient le nul contre Mayence et se qualifie pour les seizièmes

le
0
Ligue Europa (J5) : Saint-Etienne obtient le nul contre Mayence et se qualifie pour les seizièmes
Ligue Europa (J5) : Saint-Etienne obtient le nul contre Mayence et se qualifie pour les seizièmes

Saint-Etienne a fait ce qu'il fallait pour se qualifier dès ce jeudi soir pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa. Grâce à un match nul pas forcément brillant contre Mayence (0-0), les Verts poursuivent l'aventure européenne.

Le debrief

Saint-Etienne n’avait besoin que d’un match nul et vierge pour composter son billet pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa. Les Verts n’ont pas fait plus que le strict nécessaire. Mais ce serait être dur envers les hommes de Christophe Galtier que de les réduire à ce résultat, tant leur première période a dû les réconcilier avec une bonne partie de leurs supporters. Très entreprenants, dominateurs et portés vers l’offensive, les Stéphanois ont réussi trente premières minutes très intéressantes à l’issue desquelles ils auraient mérité de mener au score. Mais à l’image d’Oussama Tannane, dans tous les bons coups dans la première demi-heure, l’ASSE s’est ensuite éteinte. Au retour des vestiaires, les Verts sont redevenus cette équipe terne qui ne produit pas beaucoup de spectacle tous les week-ends en Ligue 1, mais qui sait rester solide défensivement. Maintenu en vie plusieurs par Stéphane Ruffier et Loïc Perrin, le club forézien a tenu bon malgré les assauts de Mayence pour poursuivre son aventure européenne. Une belle performance pour Saint-Etienne, qui malgré une manière encore inaboutie, assure l’essentiel. Un exploit à Anderlecht lors de la dernière journée permettrait même aux Verts de terminer en tête de leur groupe.

Le film du match

12eme minute Pogba repousse un centre venu de la droite en plein dans l’axe. Öztunali n’est pas loin de profiter de ce cadeau, mais sa reprise instantanée est trop croisée. 15eme minute Tannane décale Roux sur sa droite. L’attaquant stéphanois efface un adversaire d’un crochet et rentre dans la surface. Il remise sur Tannane dans l’axe, qui frappe instantanément mais Lössl est sur la trajectoire. 44eme minute Coup-franc aux seize mètres pour Mayence : Malli frappe côté gardien, et il faut un très bon Ruffier pour repousser le ballon en corner ! 50eme minute Sur un centre en retrait venu de la droite, Selnaes est tout proche de tromper son propre gardien. Ruffier voit le ballon lui passer entre les jambes mais parvient à le stopper in extremis. 52eme minute Seul sur l’aile droite, Öztunali fait face à Polomat et élimine le défenseur stéphanois d’un crochet. Sur son pied gauche, l’attaquant de Mayence arme une frappe dans la surface que Ruffier parvient à repousser en se couchant bien. 73eme minute Sur un centre venu de la gauche, Cordoba est seul dans le dos de Pogba. La tête de ce dernier à bout portant manque heureusement de puissance et permet à Ruffier, bien que pris à contre-pied, de changer ses appuis pour capter le ballon. 82eme minute Poteau de Tannane ! Le Marocain réussit une accélération magnifique après une bonne remise de Roux. Il s’infiltre dans la surface et frappe dans un angle fermé, mais le poteau sauve Lössl.

Tops et flops

TOP 3 S’il n’a pas eu d’arrêt très compliqué à effectuer, Stéphane RUFFIER a été impeccable sur toutes ses interventions. Plusieurs fois, le gardien de l’ASSE a empêché Mayence d’ouvrir le score, comme sur ce coup-franc puissant de Malli, ce centre dévié par Selnaes en direction de son propre but, ou cette tête à bout portant de Cordoba. Seul des trois défenseurs centraux à tenir la baraque, Leon BALOGUN a remporté une grande majorité de ses duels face aux attaquants stéphanois ce jeudi soir. Seul Tannane est parvenu à surprendre l’international nigérian une fois en première période, ce qui a valu à ce dernier un carton jaune logique. Sa seule erreur de la soirée. Depuis le début de la saison, Loïc PERRIN est fidèle à lui-même : indiscutable. Contre Mayence, le capitaine des Verts a encore dégagé une grande sérénité en défense centrale. Malgré un carton jaune sévère à son encontre, le défenseur stéphanois a encore fait parler sa science du placement et la qualité de sa relance. FLOP 3 Boudé en championnat mais souvent aligné en Ligue Europa, Florentin POGBA était associé à Perrin en charnière ce jeudi soir. Et contrairement à son solide capitaine, le Guinéen n’a jamais donné des gages de confiance. Souvent lâche dans son marquage et maladroit dans la relance, il n’a pas marqué des points. Pour son retour en France, on espérait mieux de la part de Gaëtan BUSSMANN. L’ancien Messin a été très discret et a même beaucoup souffert défensivement en première période face aux montées de Théophile-Catherine ou aux accélérations de Tannane. Un léger mieux au retour des vestiaires. Son premier quart d’heure a dû donner des sueurs froides à son entraîneur. Complètement dépassé défensivement, donnant l’impression de paniquer à chacune de ses interventions, André RAMALHO a offert des boulevards aux Verts qui n’ont pas su en profiter.

Monsieur l’arbitre au rapport

Un match propre et bien négocié par l’arbitre néerlandais, qui aurait peut-être pu s’abstenir cependant de sortir un carton jaune à l’encontre de Perrin en première période.

La feuille de match

Ligue Europa (5eme journée) / SAINT-ETIENNE – MAYENCE : 0-0

Stade Geoffroy-Guichard (21 500 spectateurs environ) Temps pluvieux - Pelouse grasse Arbitre : M.Nijhuis (6) Avertissements : Perrin (34eme) et Veretout (90eme) pour Saint-Etienne - Balogun (16eme), Onisiwo (22eme), Brosinski (65eme) et Öztunali (87eme) pour Mayence Expulsion : Aucune Saint-Etienne Ruffier (7) – Théophile-Catherine (5), Perrin (cap) (7), F.Pogba (4), Polomat (5) - Selnaes (6), Veretout (5) puis Lacroix (90eme), Saivet (5) - Monnet-Paquet (4) puis Nordin (59eme), Roux (5) puis Pajot (83eme), Tannane (6) N'ont pas participé : Moulin (g), Mbengue, Malcuit, B.Dabo Entraîneur : C.Galtier Mayence Lössl (6) – Bell (cap) (5), Ramalho (4) puis F.Frei (65eme), Balogun (6) – Brosinski (5), Malli (4), Gbamin (6) puis Seydel (84eme), Bussmann (4) puis Samperio (84eme) - Onisiwo (5), Cordoba (5), Öztunali (6) N'ont pas participé : Huth (g), Donati, Bungert, De Blasis Entraîneur : M.Schmidt
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant