Ligue Europa (J5) : Battu par Schalke, Nice est éliminé

le
0
Ligue Europa (J5) : Battu par Schalke, Nice est éliminé
Ligue Europa (J5) : Battu par Schalke, Nice est éliminé

Après son revers sur la pelouse de Schalke pour le compte de la 5eme journée de la Ligue Europa (0-2), Nice est éliminé de la compétition. Les Aiglons ont une nouvelle fois loupé le coche sur la scène continentale.

Le debrief

C’était la défaite de trop pour les Aiglons. Battu pour la quatrième fois en cinq matchs de Ligue Europa, Nice s’est incliné sur la pelouse de Schalke. Une défaite synonyme d’élimination pour des Aiglons qui étaient dans l’obligation de l’emporter pour croire en ses chances de qualifications lors de la dernière journée. Mais la marche était bien trop haute pour cette formation mixte alignée par Lucien Favre. Malgré la présence de cadres comme Dante (Seri, Cyprien, Plea sur le banc) et Cardinale, les seconds couteaux, comme Koziello ou Donis, n’ont pas permis aux Aiglons de prendre le dessus sur une équipe allemande, déjà qualifiée, qui avait aussi choisi de faire tourner. Le onze de départ n’avait rien de surprenant, Lucien Favre n’y croyait plus. Il l’avait indiqué lors de la défaite contre Salzbourg lors de la dernière journée en lâchant un « c’est fini » qui avait le mérite d’être clair. Contre les Allemands, la différence s’est faite, au tableau d’affichage, sur une erreur de Cardinale au quart d’heure de jeu. Mais dans le contenu, les Niçois ont été trop limités. Comme à l’aller, les Allemands ont affiché une maitrise tactique et technique supérieure. Malgré quelques situations, les hommes du technicien suisse ont été trop timides pour espérer une autre issue. Le niveau européen ne pardonne pas la moindre erreur ou hésitation à ce niveau. La marche était trop haute pour le leader de la Ligue 1.

Le film du match

13eme minute Bine décalé par Belhanda sur le côté gauche, Donis se saisit du ballon et arme une frappe du droit qui vient s’écraser contre la transversale. Quel boulet de canon. 14eme minute (1-0) But de Schalke ! Quelle erreur de Cardinale. Après une frappe contrée de Meyer, la gardien niçois se loupe et relâche le ballon dans les pieds de Konoplyanka qui termine le travail à bout portant. 35eme minute Walter prend sa chance de loin, mais le ballon ne fait que flirter avec le poteau de Fährman. 54eme minute Après une passe en profondeur magnifique de Junior Caiçara, Reese se retrouve en bonne position dans la surface face à Cardinale. Mais l’Allemand manque le cadre assez incroyablement alors que le but était totalement ouvert et que Cardinale semblait battu. 72eme minute Bentaleb est très à l’aise balle au pied et enchaîne avec une frappe du droit qui est contrée par Naldo. Le ballon prend la direction de la lucarne, mais Cardinale se détend et repousse en corner. 80eme minute (2-0) Aogo marque le deuxième but de Schalke sur penalty. Après un très léger contact entre Koziello et Tepketey, l’arbitre désigne le point de penalty. Cardinale part du bon côté, mais la frappe est trop puissante.

Tops et flops

TOP 3 Quand il a le ballon dans les pieds, Max MEYER arrive toujours à créer quelque chose. Très disponible, l’Allemand s’est baladé entre les lignes, faisant le lien entre les attaquants et les milieux. Avec sa technique bien au-dessus de la moyenne, le joueur de Schalke a amené le déséquilibre. C’est l’une de ses frappes qui amène le but. Dans son couloir gauche, Baba RAHMAN a parfaitement utilisé sa vitesse pour se projeter vers l’avant avec beaucoup de réussite. Adroit et plutôt précis dans son jeu de passes, le latéral ghanéen a souvent créé le surnombre de ce son côté. On le connaissait peu, mais Anastasios DONIS a fait bonne figure sur le front de l’attaque niçoise. Même s’il a manqué de volume et de poids face à la défense allemande, l’attaquant grec a montré, par séquence, qu’il n’était pas maladroit avec un ballon. Une minute avant l’ouverture du score allemand, il avait envoyé un missile sur la barre transversale. Auteur de plusieurs dribles lumineux en fin de rencontre. FLOP 3 Il réalise un excellent début de saison, mais Yoann CARDINALE a précipité la fin de l’aventure européenne des Aiglons. Le gardien a relâché le ballon devant Konoplyanka alors que le tir contré était anodin. Une boulette lourde de conséquence et cruelle puisque le dernier rempart niçois n’a pas eu grand-chose à faire par la suite. Après avoir perdu sa place de titulaire, Vincent KOZIELLO n’a pas brillé en Ligue Europa. Titularisé d’entrée, le milieu des Aiglons a semblé en retrait, plus effacé. Il a touché moins de ballons que Walter et s’est montré très discret. A l’aise dans la création la saison dernière, il n’a rien apporté jeudi de ce côté-là. Le milieu a provoqué un penalty en fin de match. Placé devant la défense, Mathieu BODMER n’a pas brillé dans l’entrejeu niçois. Lent et souvent mis en difficulté par le pressing allemand, l’ancien Parisien a manqué de spontanéité. Il n’a même pas eu l’opportunité de s’illustrer en orientant le jeu avec ses transmissions. Il a vite été débordé.

Monsieur l’arbitre au rapport

Son match était plutôt bien maitrisé jusqu’au penalty. L’accrochage entre Koziello et Tepketey était minime et ne méritait même pas d’être sifflé. Il a pris la mauvaise décision.

La feuille de match

Ligue Europa (Groupe I, 5eme journée) SCHALKE / NICE : 2-0

Veltins Arena (51 504 spectateurs) Temps frais - Pelouse excellente Arbitre : A.Aghayev (Azerbaïdjan, 5) Buts : Konoplyanka (14eme) et Aogo (80eme) pour Schalke Avertissements : Tekpetey (50eme et 92eme) et Kehrer (67eme) pour Schalke - Dalbert (28eme), Dante (47eme), Boscagli (62eme) et Cardinale (92eme) pour Nice Expulsion : Tekpetey (92eme) pour Schalke Schalke Fährman (cap) (6) – Riether (5), Naldo (6), Kehrer (6) - Caiçara (6), Stambouli (5), Aogo (6), Meyer (7) puis Reese (46eme), Baba Rahman (7) - Tekpetey (5), Konoplyanka (6) puis Bentaleb (61eme), puis Avdijaj (81eme) N'ont pas participé : Giefer (g), Höwedes, Kolasinac, Schöpf Entraîneur : M.Weinzierl Nice Cardinale (3) – Souquet (5), Dante (cap) (6), Bodmer (5) - R.Pereira (5) puis Plea (66eme), Walter (5) puis Marcel (69eme), Boscagli (5), Koziello (4), Dalbert (4), Donis (6), Belhanda (4) puis Eysseric (66eme) N'ont pas participé : Benitez (g), Seri, Cyprien, Marcel, M.Sarr Entraîneur : L.Favre
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant