Ligue Europa (J2) : Nice ne décolle pas à Krasnodar

le
0
Ligue Europa (J2) : Nice ne décolle pas à Krasnodar
Ligue Europa (J2) : Nice ne décolle pas à Krasnodar

Battu sur la pelouse de Krasnodar, jeudi, Nice a enregistré un second revers en autant de matchs de Ligue Europa. Dernier du Groupe I, les Aiglons sont déjà dos au mur.

Le debrief

Sur la scène européenne, Nice ne décolle pas. Après la défaite à domicile contre Schalke 04 il y a deux semaines (0-1), les Aiglons ont de nouveau fini par déposer les armes contre une équipe de Krasnodar, qui a exploité toutes les approximations défensives niçoises (2-5). Malgré Balotelli, auteur d’un but avant de sortir à la pause, les joueurs de Lucien Favre ont démarré leur seconde période comme la première : en commettant des erreurs. Une aubaine pour Joãozinho, double buteur, et très inspiré face aux Niçois. Pourtant, le Gym, leader de Ligue 1, avait aligné une équipe-type. Pour rappeler que la Ligue Europa n’était pas prise par-dessus la jambe. Mais les intentions n’ont pas suivi. Les Aiglons sont partis de trop loin, ils ont fait trop de cadeaux. Notamment en défense. Le trio Dante - Baysse - M.Sarr s’est montré très fébrile et incapable de relancer proprement. Nice aura quand même des regrets. Car avant de lâcher le match durant les dix dernières minutes, les hommes de Lucien Favre ont semblé revenir dans la partie. Mais le second souffle n’a jamais duré assez longtemps pour conserver l’espoir. Une claque qui obscurcit l’avenir européen des Aiglons qui devront montrer un tout autre visage lors de leur double confrontation face à Salzbourg.

Le film du match

2eme minute Balotelli s’effondre dans la surface après un contact avec le gardien russe. L’Italien réclame un penalty. Le contact était léger. L’arbitre ne bronche pas. 22eme minute (1-0) Ouverture du score de Krasnodar ! Kaboré décale Jedrzejczyk dans le couloir droit. Le Polonais centre à destination de Smolov qui devance Baysse en taclant le ballon. Cardinale est battu. 33eme minute (2-0) But de Joãozinho ! Les Russes doublent la mise. Sur un long dégagement anodin du gardien adverse, Dante se manque et loupe la balle. Joãozinho file vers le but, évite la sortie de Cardinale et marque dans le but vide. 43eme minute (2-1) Balotelli permet à Nice de revenir dans la partie ! Après un corner mal renvoyé par la défense russe, Eysseric remet le ballon dans la surface au second poteau. M.Sarr dévie pour l’Italien qui prend sa chance à l’entrée de la surface. Malgré la glissade, le Transalpin voit son tir du droit finir sa course dans le petit filet. 52eme minute La défense niçoise relance mal et perd un ballon plein axe. Joãozinho en profite pour se décaler sur la gauche et centrer. Akhmedov se jette, mais il ne cadre pas. 65eme minute (3-1) Baysse commet une main dans la surface et concède un penalty. Joãozinho se charge de le transformer ! 68eme minute Le poteau de Plea ! Sur un corner, l’attaquant niçois profite de la mauvaise sortie du gardien russe pour placer un coup de tête qui touche le montant. 71eme minute (3-2) But de Cyprien ! Entré il y a quelques minutes, Cyprien s’échappe sur le côté gauche après une ouverture d’Eyseric. Le milieu des Aiglons contrôle dans la surface et trompe facilement le gardien. 71eme minute (4-2) Krasnodar marque sur un contre ! Ari profite d’une passe de Joãozinho pour donner un avantage définitif aux Russes. L’attaquant ajuste Cardinale sans le moindre problème. 71eme minute (5-2) Nouveau but de Krasnodar ! 5-2 ! Après un coup-franc rapidement joué, Laborde s’échappe sur la droite et centre en retrait pour Ari qui expédie son tir du droit sous la barre.

Tops et flops

TOP 3 JOAOZINHO a fait des misères à la défense niçoise. Malin et rapide, l’attaquant brésilien s’est offert un doublé. Un premier but où il a profité de la fébrilité adverse et un deuxième sur penalty. Encore plus dangereux lorsqu’il a dézoné. A la récupération, KABORE a livré un combat intense pour récupérer un maximum de ballons. Mission accomplie pour l’ancien Marseillais, qui n’a pas arrêté de courir dans l’entrejeu. Il a beaucoup pressé les premiers relanceurs du Gym. Un rôle essentiel. Il est rugueux et pas très académique, mais GRANQVIST a fait le job. Quelques claques, des interventions parfois limites et plusieurs sauvetages à son actif. Le premier à aller au combat. Le capitaine qui montre l’exemple. FLOP 3 Cela fait déjà plusieurs matchs que DANTE ne respire pas la sérénité. Jeudi soir, le Brésilien a encore eu beaucoup de mal. Mauvaises relances, erreurs d’appréciation, il est fautif sur le deuxième but russe. Systématiquement en retard. D’habitude, SERI régule le milieu niçois en multipliant les passes vers l’avant et en brillant par sa technique. Contre Krasnodar, il a été très discret. La seule fois où il s’est fait remarquer, c’est lorsque le milieu ivoirien a écopé d’un carton jaune pour une faute stupide. Un soir sans. Titularisé en soutien de Mario Balotelli, BELHANDA n’a pas pesé dans les débats. Transparent en première période où il a touché un nombre famélique de ballons, l’ancien joueur de Montpellier n’a pas amélioré son rendement dans le second acte. Après s’être fait sécher par Granqvist, il s’est totalement éteint.

Monsieur l’arbitre au rapport

M.Bebek n’a pas commis d’erreurs majeures durant la rencontre. Il a sanctionné avec justesse quand il le devait.

La feuille de match

Ligue Europa (2eme journée) / KRASNODAR - NICE : 5-2

Kuban Stadium (9 000 spectateurs environ) Temps froid - Pelouse en mauvais état Arbitre : M.Bebek (CRO) (6) Buts : Smolov (22eme), Joãozinho (33eme et 65eme) et Ari (86eme et 93eme) pour Krasnodar - Balotelli (45eme) et Cyprien (72eme) pour Nice Avertissements : Naldo (50eme), Granqvist (55eme) et Ari (87eme) pour Krasnodar, Seri (45eme), Baysse (64eme) et Cardinale (69eme) pour Nice Krasnodar Kritsyuk (5) - Jędrzejczyk (4), Granqvist (cap) (6), Naldo (5), Torbinski (5) - K.Eboué (5), Podberezkin (5) puis R.Laborde (74eme), Kaboré (6) - Akhmedov (5) puis Gazinki (59eme), Smolov (non noté) puis Ari (29eme - 6), Joãozinho (7) N'ont pas participé : Sinitsin (g), Kaleshin, Gazinski, Izmailov Entraîneur : I.Shalimov Nice Cardinale (4) - R.Pereira (4), Baysse (cap) (4), Dante (3), M.Sarr (3), Dalbert (4) puis Cyprien (66eme) - Eysseric (4), Seri (3), Koziello (4) puis Walter (79eme), Belhanda (3), Balotelli (5) puis Plea (46eme 4) N'ont pas participé : Hassen (g), Souquet, Lusamba, Donis Entraîneur : L.Favre
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant