Ligue Europa: Bordeaux sauve l'honneur des clubs français

le
0
BORDEAUX QUALIFIÉ POUR LES HUITIÈMES DE FINALE DE L'EUROPA LEAGUE
BORDEAUX QUALIFIÉ POUR LES HUITIÈMES DE FINALE DE L'EUROPA LEAGUE

PARIS (Reuters) - Les Girondins de Bordeaux ont sauvé l'honneur des clubs français engagés en Ligue Europa en se qualifiant jeudi pour les huitièmes de finale de l'épreuve aux dépens du Dynamo Kiev, battu 1-0 au stade Chaban-Delmas.

Entrés sur la pelouse quelques minutes après l'élimination cruelle de Lyon par Tottenham à Gerland, les Bordelais se sont imposés grâce à un but inscrit par Cheick Diabaté (41e).

Au match aller il y a une semaine en Ukraine, les deux équipes s'étaient quittées sur un résultat nul (1-1).

Au prochain tour, les Bordelais affronteront les 7 et 14 mars prochains le co-leader du championnat du Portugal, Benfica, qui a éliminé de son côté le Bayer Leverkusen.

Moins clinquante que son adversaire habitué des joutes européennes et de la Ligue des champions en particulier, l'équipe girondine a fait montre de beaucoup de solidarité et de courage pour décrocher sa qualification.

"On avait cet argument de combativité", a estimé à l'issue de la rencontre l'entraîneur bordelais Francis Gillot, au micro de W9.

"On n'était pas bien, il y avait beaucoup d'absents et donc beaucoup de joueurs ce soir sur la pelouse qui n'ont pas souvent joué. Ils ont mis beaucoup de courage. Je ne sais pas si c'est mérité mais je suis très content pour eux", a-t-il poursuivi.

Neuvième de Ligue 1 après 25 journées, Bordeaux marche très fort sur la scène européenne cette saison où il a remporté notamment ses cinq matches disputés à domicile: un paradoxe que Francis Gillot a préféré prendre avec une pointe d'humour.

"CELA FAIT ÉNORMÉMENT PLAISIR"

"On gagne tous nos matches à domicile en Ligue Europa. Il faudrait peut-être en gagner un peu plus en championnat ici. Je crois que je vais dire ça à mes joueurs dans le vestiaire", a-t-il souligné avec un sourire.

Sauvé une fois par sa barre transversale et à de maintes reprises par son gardien Cédric Carasso ou par la maladresse des Ukrainiens, Bordeaux a tenu son résultat acquis en fin de première période.

Sur un corner tiré de la gauche par Benoît Trémoulinas, Cheick Diabaté a profité d'un léger cafouillage dans la défense adverse pour envoyer avec rage le ballon au fond des filets, d'un plat du pied plein de conviction.

Galvanisés par cette ouverture du score, les Bordelais ont ensuite verrouillé le jeu, défendu très bas et résisté jusqu'au bout aux assauts du Dynamo.

Et au coup de sifflet final, les Bordelais se sont tombés dans les bras, acclamés par le public de Chaban-Delmas.

"Cela fait énormément plaisir de gagner ce soir. Avant le match on avait envie de faire quelque chose. On ne voulait pas perdre ce soir", a expliqué à l'issue du match l'unique buteur de la rencontre.

"On a fermé le jeu contre une bonne équipe qui allait vite. On était obligé de bien défendre pour ne pas prendre de but. C'est une belle victoire", a poursuivi Cheick Diabaté.

Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant