Ligue Europa: Bordeaux croit en ses chances contre Benfica

le
0
BORDEAUX CROIT EN SES CHANCES DE QUALIFICATION POUR LES QUARTS DE LA LIGUE EUROPA
BORDEAUX CROIT EN SES CHANCES DE QUALIFICATION POUR LES QUARTS DE LA LIGUE EUROPA

par Claude Canellas

BORDEAUX (Reuters) - Les Girondins de Bordeaux croient en leurs chances de se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue Europa, jeudi soir à domicile où ils devront battre le Benfica Lisbonne après leur défaite 1-0 au match aller.

En mal d'efficacité offensive, Bordeaux n'a inscrit que huit buts lors de ses dix derniers matches toutes compétitions confondues mais devra en marquer au moins deux pour espérer continuer - à moins que prolongation et tirs au but soient de la partie.

Ses espoirs se fondent sur deux bonnes prestations, à l'aller au stade de la Luz et dimanche face à Bastia (1-0), où les Girondins ont mis fin à une série de quatre défaites consécutives en Ligue 1.

"Après ce match aller, on a toutes nos chances, on va tout faire pour passer. On va tout faire pour marquer un but. On va quand même se déséquilibrer pour essayer de marquer. Après, la difficulté, c'est de ne pas se faire prendre en contre face à une équipe qui va très vite", a estimé mercredi l'entraîneur Francis Gillot.

Bordeaux a un atout, celui d'avoir gagné ses quatre derniers matches européens à domicile sans encaisser le moindre but mais Francis Gillot reste prudent sur les comparaisons.

OCTOBRE 1986

"Il faut se méfier de cette équipe de Benfica qui est très à l'aise à l'extérieur. Ils ont gagné à Leverkusen, ils ont fait nul au Barça et on se rend compte de la tâche qui nous attend. Ils sont aussi à l'aise à l'extérieur qu'à domicile, peut-être même un peu plus", admet le coach bordelais.

Jeudi soir, outre Landry Nguemo absent depuis de nombreuses semaines, Bordeaux sera privé de ses deux recrues de l'hiver.

Le jeune attaquant uruguayen Diego Rolan s'est donné face à Bastia une nouvelle entorse de la cheville droite, la même blessure qui l'avait éloigné des terrains durant deux semaines, et le défenseur ou milieu de terrain Julien Faubert souffre d'une cuisse depuis le match aller à Lisbonne.

Cependant, Lamine Sané, suspendu face à Bastia, fera son retour et apportera son impact physique et sa vitesse dans l'axe défensif.

Ce renfort sera le bienvenu dans une équipe dont l'effectif plutôt réduit fait le dos rond depuis un mois et demi pour tenir un rythme élevé de deux matches par semaine, entre Ligue 1, Ligue Europa et Coupe de France, avec un quart de finale à disputer le 17 avril à Lens (Ligue 2).

Benfica a plus de choix mais le leader du championnat portugais sera tout de même privé des deux défenseurs centraux titulaires à l'aller, le capitaine brésilien Luisao, qui souffre des adducteurs, et l'Argentin Ezequiel Garay.

Bordeaux tentera de renouer avec le passé. En octobre 1986, la formation girondine alors entraînée par Aimé Jacquet avait éliminé les Lisboètes au deuxième tour de la Coupe des vainqueurs de Coupe, 1-1 à l'aller, 1-0 au retour à Chaban-Delmas.

Il faudra toutefois faire un peu mieux.

Edité par Gregory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant