Ligue Europa (Barrage retour) : L'ASSE a terminé le travail malgré tout

le
0
Ligue Europa (Barrage retour) : L'ASSE a terminé le travail malgré tout
Ligue Europa (Barrage retour) : L'ASSE a terminé le travail malgré tout

En dépit d’une infirmerie bien remplie et de l’expulsion de Stéphane Ruffier en fin de première période, Saint-Etienne a franchi jeudi les barrages de la Ligue Europa en obtenant le nul contre le Beitar Jérusalem (0-0). Un résultat amplement suffisant à son bonheur.

 

Le debrief

Saint-Etienne devait composer avec les éléments contraires, il a relevé le challenge avec brio. Mise dans une situation favorable par sa victoire en barrage aller la semaine passée en Israël (1-2), l’ASSE a assuré l’essentiel jeudi lors du match retour contre le Beitar Jérusalem (0-0). Un résultat qui suffit à son bonheur, surtout que rien n’a été aisé par les Verts dans cette soirée chaude dans l’air, en tribunes et sur la pelouse. Symbole de cette tension ambiante, cet accrochage de la 45eme minute, qui a provoqué l’expulsion de Stéphane Ruffier après un geste d’humeur inutile suite à un choc avec Itay Shechter. Au moment où les Stéphanois auraient pu s’effondrer, après avoir déjà dû faire avec une infirmerie bien remplie lors de la préparation de cette rencontre, ils ont retrouvé leurs valeurs de solidarité et leur solidité défensive, dans le sillage d’un excellent Jessy Moulin. C’est avec cette recette qu’ils ont tenu leur billet pour la phase de groupes de la Ligue Europa, pas par leur style supposé plus séduisant dans le jeu. Mais au cours de la première période, les Verts ont souffert pour se créer des occasions face au bloc israélien bien compact et sont trop rarement parvenus à le déséquilibrer. Ils se sont même fait des frayeurs en perdant le contrôle des débats à partir de la 25eme minute et auraient pu être sanctionnés de leur apathie. Leur infériorité numérique a eu le don de les réveiller. Plus saignants en attaques rapides, plus inspirés en phase offensive, ils ont enfin fait vibrer un Geoffroy-Guichard encore incandescent pour cette soirée européenne. Ils ont frissonné aussi, mais leurs protégés ont tenu bon dans l’adversité pour accrocher ce qu’ils désiraient, à savoir une troisième qualification en quatre ans pour la phase de groupes de la Ligue Europa. Une série qui dit beaucoup de la place que retrouve peu à peu l’ASSE sur la scène continentale.

Le film du match

6eme minute Roux combine avec Malcuit sur le côté droit pour se mettre en position de centre. Sa passe en retrait vers Beric est parfaite, mais le tir sans contrôle de l’attaquant slovène file directement dans les bras de Kleyman, bien placé dans son but. 27eme minute Lancé dans la surface, Shechter déborde F.Pogba d’une accélération. Le défenseur stéphanois retient du bras l’attaquant israélien, qui s’écroule. C’est litigieux, mais l’arbitre ne siffle rien, considérant certainement que l’ancien Nantais en a rajouté dans sa chute. 28eme minute Corner pour Saint-Etienne sur la gauche. Selnaes trouve la tête de Saint-Louis, dont la remise atterrit dans les pieds de Roux. L’ancien Lillois est tout proche de conclure de près et Claudemir doit intervenir pour éloigner le danger. 45eme minute Shechter s’infiltre dans la surface et pousse trop loin son ballon, ce dont profite Ruffier. L’attaquant israélien ne s’arrête pas pour autant et entre en contact avec le gardien stéphanois, qui réagit avec un coup de pied entraînant une simulation grossière de son adversaire. L’arbitre tranche : carton jaune pour Shechter et rouge pour Ruffier. 52eme minute Roux transperce le milieu du Beitar Jérusalem plein axe avant de servir idéalement Monnet-Paquet. L’ex-Lorientais se présente seul face à Kleyman, sur lequel il bute sur son tir du droit en première intention. 53eme minute Sur un centre venu de la droite, Moulin dégage le ballon comme il peut. Il revient sur Atzily, dont le tir est repoussé du bout du crâne par Lemoine. Vered tente sa chance à son tour d’une demi-volée du gauche qui fuit le cadre. 76eme minute Roux hérite du ballon dans l’axe à une vingtaine de mètres du but du Beitar Jérusalem, au bout d’une contre-attaque stéphanoise. Il se met en position de tir et cadre sa frappe, sur laquelle Kleyman se troue. Mais le ballon file à quelques centimètres du poteau. 78eme minute Encore une contre-attaque à négocier pour Saint-Etienne. Selnaes porte le ballon jusqu’à l’entrée de la surface, où il fixe la défense pour lancer Roux. Mais l’ex-Lillois bute à nouveau sur Kleyman, auteur d’une bonne sortie pour dévier le ballon en corner. 83eme minute Tannane part de son côté gauche et repique dans l’axe pour envoyer un tir puissant du droit. Sa tentative enroulée ne prend pas à défaut Kleyman, qui intervient des deux poings pour éloigner le danger. 88eme minute Perrin commet la faute sur Shechter à l’entrée de la surface stéphanoise et offre un excellent coup-franc à négocier au Beitar Jérusalem. Atzily s’en charge, mais sa frappe est trop molle pour inquiéter Moulin. 89eme minute Après une longue action collective dans le camp des Verts, Vered enchaîne avec un tir du gauche des vingt mètres. Moulin s’envole pour dévier le ballon en corner avec la main opposée.

Tops et flops

TOP 3 1- Jessy MOULIN : Pour sa deuxième apparition en Ligue Europa, après un match contre la Lazio Rome la saison passée, le gardien numéro 2 de Saint-Etienne a réussi un match plein. Il a multiplié les interventions dans les temps forts du Beitar et permis à sa défense de souffler. Rassurant pour la suite de son aventure dans la compétition. 2- Nolan ROUX : Par sa vitesse et son mouvement, l’attaquant stéphanois s’est souvent trouvé à l’origine des bons coups de l’ASSE. Il a créé des décalages fréquents, que ce soit sur son côté ou dans l’axe. Il n’a pas été récompensé de ses efforts, même si sa prestation aurait mérité mieux. 3- Ole SELNAES : Le taulier au milieu de terrain. Sa justesse technique a soulagé les Verts dans la première passe et son activité a fait du bien en seconde période, quand son équipe devait évoluer en infériorité numérique. Il s’est aussi montré dangereux sur coups de pied arrêtés. Précieux, tout simplement. FLOP 3 1- Stéphane RUFFIER et Itay SHECHTER : Autant le gardien stéphanois n’avait pas à réagir et à donner un coup de pied qui pourrait lui coûter une suspension longue durée, autant l’attaquant israélien a basculé dans le grotesque avec sa simulation. Dommage, parce que la prestation de l’ancien Nantais était convaincante en dehors de cet épisode. 2- Leonid COHEN : Une soirée à oublier pour le milieu israélien. Jamais il n’a pesé sur les événements et a traversé le match comme une ombre, à force de pertes de balle évitables et de choix douteux. Ses 69 minutes passées sur le terrain, avant son remplacement par Johan Audel, était de trop. 3- Kévin MALCUIT : Passé à côté de sa première période, le numéro 25 de l’ASSE est monté en puissance après le retour des vestiaires et a fini fort le match. Mais ça ne suffit pas à faire oublier un premier acte où son placement suspect et des oublis de concentration auraient pu faire mal à son équipe.

Monsieur l’arbitre au rapport

Matej Jug n’a pas toujours bien maîtrisé les débats, comme sur cette action confuse de la fin de la première période, où il s’est certainement précipité en expulsant Stéphane Ruffier, même si son geste d’humeur était répréhensible. L’arbitre slovène n’a jamais donné de la sérénité à une rencontre qui est montée en tension au fil des minutes et ses adjoints ne l’ont pas aidé, avec des erreurs d’appréciation sur le hors-jeu. Une prestation trop moyenne.

La feuille de match

Ligue Europa (Barrage retour) / SAINT-ETIENNE – BEITAR JERUSALEM : 0-0

Geoffroy-Guichard (Environ 25 000 spectateurs) Temps chaud - Pelouse bonne Arbitre : M.Jug (Slovénie, 4) Buts : Aucun Avertissements : L.Perrin (8eme) et Beric (73eme) pour Saint-Etienne – Shechter (45eme), Mori (64eme), Heister (70eme) et Benesh (80eme) pour le Beitar Jérusalem Expulsion : Ruffier (45eme) pour Saint-Etienne Saint-Etienne Ruffier (4) – Théophile-Catherine (5), L.Perrin (cap) (6), F.Pogba (6) - Malcuit (4), Selnaes (7), Lemoine (5), Saint-Louis (5) puis Moulin (45eme+1, 7) - Roux (6) puis Pajot (87eme), Beric (5), Monnet-Paquet (5) puis Tannane (53eme) N'ont pas participé : Clément, Pierre-Gabriel, Karamoko, Nordin Entraîneur : C.Galtier Beitar Jérusalem Kleyman (5) – Raly (4) puis Benesh (59eme), Mori (5), Keltjens (5) puis Atzily (46eme), Rueda (6), Heister (5) - Vered (6), Einbinder (cap) (5), Claudemir (6), L.Cohen (3) puis Audel (69eme) – Shechter (4) N'ont pas participé : Shoshan (g), Khila, Abuzahira, Moyal Entraîneur : R.Ben Simon
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant