Ligue des champions: une soirée pleine de surprises

le
0
CITY SURPREND LE BAYERN
CITY SURPREND LE BAYERN

par Justin Palmer

LONDRES (Reuters) - Le premier acte de la dernière journée de la phase de groupes de la Ligue des champions a réservé mardi quelques surprises et laissé un point d'interrogation.

Deux équipes, Olympiakos et Leverkusen, ont validé leur billet pour les huitièmes de finale, jusqu'ici rien d'étonnant.

La surprise est venue d'Istanbul, où Galatasaray et la Juventus n'ont pu se départager (0-0), faute d'avoir pu jouer l'intégralité de leur rencontre, en raison de fortes chutes de neige.

L'autre petite sensation de la soirée s'est passée à l'Allianz Arena, où le Bayern Munich, après avoir mené 2-0 contre Manchester City, s'est finalement incliné 3-2 en enregistrant sa première défaite depuis 40 matches.

Après seulement 12 minutes de jeu, le champion d'Europe avait déjà trouvé le chemin des filets à deux reprises mais la force de caractère de City, pourtant privé de plusieurs joueurs cadres, lui a permis de recoller puis de dominer les Bavarois.

Dans ce groupe D, le Bayern et City terminent à égalité de points avec 15 unités chacun mais à la faveur d'une meilleure différence particulière, le club allemand finit premier, une position qui lui assurera en principe un tirage plus clément pour les huitièmes de finale.

L'autre match de cette poule a vu la victoire du Viktoria Plzen sur le CSKA Moscou (2-1), un succès qui envoie les Tchèques en Ligue Europa.

NOUVEAU RECORD POUR RONALDO

Dans le groupe C, le PSG privé de ses cadres a subi son premier revers de la compétition cette saison sur la pelouse de Benfica (2-1), un match qui n'avait aucun véritable enjeu pour le champion de France, déjà qualifié et assuré de terminer premier de sa poule avant le coup d'envoi de la rencontre.

Les Portugais, qui rêvaient de disputer en mai prochain la finale de la C1 dans leur stade, ont vu leur infime espoir s'envoler en raison de la victoire de l'Olympiakos sur Anderlecht au terme d'un match fou, avec deux penaltys manqués côté grec et trois expulsions côté belge (3-1).

L'Olympiakos et Benfica sont à égalité, avec 10 points, mais les Grecs seront au prochain tour de la Ligue des champions grâce à une différence particulière en leur faveur.

Benfica disputera la Ligue Europa, dont le club a disputé la finale l'an dernier.

Dans le groupe A, où le Shakhtar Donetsk et Leverkusen étaient à la lutte à distance pour une seule place pour les huitièmes, l'avantage a tourné en faveur des Allemands.

Le Bayer s'est en effet imposé sur la pelouse de la Real Sociedad par le plus petit des écarts (1-0) et les Ukrainiens ont perdu sur le terrain de Manchester United (1-0), qui n'avait besoin que d'un match nul pour terminer premier.

A Copenhague, le Real Madrid a passé une soirée très tranquille (2-0) et vu Cristiano Ronaldo, plus que jamais candidat au Ballon d'Or 2013, entrer dans le livre des records de la C1 en marquant son neuvième but au cours de la phase de groupes, du jamais vu.

L'autre match du groupe aux allures de finale entre Galatasaray et la Juve a été arrêté à la 32e minute de jeu en raison de fortes chutes de neige.

Le score était de 0-0 et le reste de la partie devra être rejoué mercredi après-midi.

Olivier Guillemain pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant