Ligue des champions: une question d'honneur pour Montpellier

le
0
LA LIGUE DES CHAMPIONS, UNE QUESTION D'HONNEUR POUR MONTPELLIER
LA LIGUE DES CHAMPIONS, UNE QUESTION D'HONNEUR POUR MONTPELLIER

par Dimitri Moulins

MONTPELLIER, Hérault (Reuters) - Montpellier aimerait saisir, mardi à La Mosson face à Schalke 04, sa dernière chance de gagner un match de Ligue des champions et finir sa campagne européenne sur une bonne note.

"Il y a des points en jeu, de l'argent en jeu et aussi un honneur en jeu", a dit l'entraîneur, René Girard, lors de la conférence de presse de veille de match, lundi au centre d'entraînement de Grammont.

"Un match de Ligue des champions, cela se respecte."

Battu deux fois par Arsenal et l'Olympiakos, Montpellier a seulement réussi à décrocher un match nul, lors du match aller en Allemagne. Le champion de France, déjà éliminé des coupes européennes, cherche donc la motivation ailleurs.

"On va essayer de quitter la compétition la tête haute, d'avoir au moins une première victoire en Ligue des champions", a ajouté le défenseur Daniel Congré.

"On avait tous l'objectif d'au moins se qualifier pour la Ligue Europa, les choses se sont passées différemment, c'est avant tout nous les responsables. Si on ne va pas plus loin, c'est avant tout de notre faute."

REGRETS

Son entraîneur est sur la même ligne. Montpellier aurait pu faire mieux, n'a jamais été surclassé et a donc des regrets.

"Je suis un peu frustré car je pense qu'il ne manquait pas grand-chose, a expliqué René Girard. Pour faire ce genre de compétition, il faut avoir une osmose et un groupe très compact dans la répétition des efforts, cela n'a pas été le cas."

A l'heure du bilan, Montpellier veut donc profiter une dernière fois de cette incursion européenne.

"Il faut croquer dedans et savourer car c'est une compétition prestigieuse", dit Daniel Congré.

Comme contre Lyon samedi en Ligue 1, le troisième gardien Jonathan Ligali devrait débuter. Le numéro un, Geoffrey Jourdren, souffre d'une douleur aux côtes et a fait un essai peu concluant lundi matin. Le numéro deux Laurent Pionnier est forfait.

Blessés, le défenseur Garry Bocaly et le milieu de terrain Jamel Saïhi sont aussi absents pour ce match.

René Girard, lui, devra être plus sage qu'à l'aller, lorsque son doigt d'honneur en direction de son homologue Huub Stevens lui a valu un match de suspension.

"Ce sont des broutilles mais je promets que je ne recommencerai pas", a-t-il dit.

Edité par Gregory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant