Ligue des champions: un Bayern éclair contre la Juventus

le
0
LE BAYERN BAT LA JUVENTUS 2-0
LE BAYERN BAT LA JUVENTUS 2-0

par Brian Homewood

MUNICH, Allemagne (Reuters) - Le Bayern Munich a laissé plané le suspense moins de 30 secondes mardi à l'Allianz Arena, le temps pour David Alaba d'ouvrir le score d'une frappe lointaine contre la Juventus Turin en quarts de finale aller de la Ligue des champions (2-0).

La soirée noire des champions d'Italie s'est poursuivie en deuxième période, lorsque Thomas Müller a doublé la mise peu après l'heure de jeu (63e).

La Juventus, qui a payé entre autres les maladresses inhabituelles d'Andrea Pirlo, a ainsi perdu son premier match européen depuis trois ans après 18 rencontres de suite sans défaite.

Elle jouera son avenir européen mercredi 10 avril à domicile.

"C'était un bon match, mais nous ne sommes pas encore qualifiés", a prévenu l'Allemand Philipp Lahm après le coup de sifflet final. "Nous avons laissé à peine une occasion à la Juventus et nous nous en sommes procuré quelques grosses."

Le gardien italien Gianluigi Buffon a été beau joueur: "Nous savions que nous affrontions une grande équipe et nous savions que nous avions aussi une équipe plutôt bonne mais, au bout du compte, ils méritent vraiment de gagner", a-t-il au micro de la Sky Italia.

MAUVAIS DÉGAGEMENT

La Juventus se présentait pourtant en Bavière avec des statistiques flatteuses: la meilleure défense de la Ligue des champions cette saison n'avait plus encaissé le moindre but lors de ses cinq derniers matches européens.

Mais cette belle série n'a pas tenu longtemps face au Bayern qui venait de marquer neuf buts contre Hambourg, samedi dernier, en Bundesliga (9-2).

"Sur le premier but, l'un de nos joueurs, peut-être Vidal, a touché la balle et je n'ai pas pu la toucher. Le ballon a pris une autre trajectoire et je n'ai pas pu faire grand-chose", a expliqué Buffon.

Le gardien ne le dira peut-être pas mais un autre de ses coéquipiers, Andrea Pirlo, s'est signalé sur le but en faisant un mauvais dégagement qui a fini directement dans les pieds de Bastian Schweinsteiger. Lequel a servi David Alaba.

Le Bayern aurait pu accroître son avance en première période si Franck Ribéry (18e) et Arjen Robben (32e), pour ne citer qu'eux, avaient transformé leurs occasions en buts.

La seconde période a commencé sur le même tempo pour les Bavarois. Mais Mario Mandzukic et David Alaba ont buté tour à tour sur Buffon.

Les Italiens ont toutefois fini par plier une deuxième fois. Sur un coup franc de Luiz Gustavo, le gardien des Bianconeri a repoussé la balle sur Mario Mandzukic, qui a remis pour Thomas Müller (2-0, 63e).

Simon Carraud pour le service français, édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant