Ligue des champions: tête-à-tête entre l'Espagne et l'Italie

le
0
LE BARÇA SUR LA PELOUSE DU MILAN AC EN LIGUE DES CHAMPIONS
LE BARÇA SUR LA PELOUSE DU MILAN AC EN LIGUE DES CHAMPIONS

par Sonia Oxley

LONDRES (Reuters) - La troisième journée de la Ligue des champions ressemblera à un duel hispano-italien avec, d'un côté, les deux géants d'Espagne - Real Madrid et FC Barcelone - et, de l'autre, deux des plus longs palmarès d'Italie, le Milan AC et la Juventus Turin.

Le Barça jouera mardi sur la pelouse du Milan avec la possibilité de totaliser neuf points dans le groupe H en cas de victoire, ce qui permettrait aux Catalans de mettre déjà un pied en huitièmes de finale.

Les Madrilènes en seront au même point dans leur poule s'ils battent mercredi la Juventus Turin dans leur stade Santiago Bernabeu.

Les Madrilènes n'ont pas encore trouvé leur rythme de croisière en championnat mais ils ont réussi, jusqu'à présent, des débuts parfaits en Europe, avec deux victoires sur Galatasaray et Copenhague, dix buts inscrits pour un encaissé.

"Madrid est, sans aucun doute, l'une des équipes les plus ambitieuses", selon l'entraîneur de la Juve, Antonio Conte, cité par le site de l'UEFA (www.uefa.com).

"Nous affrontons un club qui veut vraiment ce titre, compte tenu de leur histoire et de leur volonté de gagner un dixième trophée européen. (...) Ça nous dira où nous en sommes de notre croissance", a-t-il ajouté.

Car la Juve, rattrapée en 2006 par un scandale de tricheries, n'a plus le lustre qu'elle avait à la fin des années 1990 quand elle jouait chaque année pour le titre.

De même, le Milan AC n'est plus tout à fait le grand Milan AC, restriction budgétaire oblige.

CHIFFRE MAGIQUE

Les Rossoneri ont perdu ces deux dernières années contre les Catalans: 4-2 la saisons dernière sur les matches aller et retour des huitièmes de finale, et 5-4 sur les deux matches durant la phase de groupe l'année précédente.

Le Barça, alors en route vers le deuxième sacre de son histoire, avait également éliminé le Milan en demi-finale de l'édition 2005-2006.

Des succès mettraient les grands d'Espagne quasiment à l'abri. Les statistiques suggèrent qu'une équipe assure sa qualification pour les quarts si elle atteint le total de dix points.

Hormis le Real et le Barça, cinq équipes pourront être à neuf points mercredi soir: le Paris Saint-Germain, le Bayern Munich, Arsenal, Schalke 04 et l'Atletico Madrid.

Le PSG se déplacera sur la pelouse d'Anderlecht, en Belgique, le Bayern accueillera les Tchèques du Viktoria Plzen, Arsenal le Borussia Dortmund, Schalke 04 Chelsea et l'Atletico jouera ira sur les terres de l'Austria Vienne.

Les deux Manchester, pas au mieux en ce début de campagne européenne, sont encore loin du chiffre magique et doivent se faire pardonner des résultats décevants.

Les Red Devils, qui comptent quatre points dans le groupe A, recevront mercredi la Real Sociedad. Les Citizens, qui n'en ont que trois dans la poule D, feront le même jour un crochet par la Russie pour affronter le CSKA Moscou.

Simon Carraud pour le service français, édité par Julien Prétot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant