Ligue des champions : Simeone veille sur l'Atlético

le
0
Le coach argentin de l'Atlético Madrid Diego Simeone.
Le coach argentin de l'Atlético Madrid Diego Simeone.

Avec son costard sombre, ses cheveux gominés et son faciès de tueur à gages latino, il en impose. Diego Simeone est devenu en l'espace de quelques années l'entraîneur à la mode. En amenant deux fois l'Atlético Madrid en finale de Ligue des champions ? en 2014 et cette année en 2016 ? tout en proposant un style de jeu qui ne fait pas de la possession de balle une priorité, celui que les médias surnomment El Cholo incarne un contre-pouvoir face au modèle Guardiola qui a pour leitmotiv la confiscation du cuir. Le Special One, José Mourinho, menait auparavant cette rébellion à l'encontre de Pep. Mais il est aujourd'hui has-been (à titre provisoire ou définitif) et paraît dépassé en comparaison de son confrère argentin.

Les détracteurs de Diego Simeone, eux, fustigent sa philosophie négative et sa culture extrême du résultat, cette obsession de gagner, quels que soient les moyens employés. On dit souvent qu'une équipe ressemble à son entraîneur. Mais avec lui, c'est le club de l'Atlético dans son ensemble qui se reconnaît dans ses méthodes. Face aux deux grands frères Real et Barça qui misent sur le spectacle sur le terrain tout en étalant leur puissance économique, l'Atlético a toujours véhiculé une image de vilain petit canard en guise de réponse. Le plumage est moins clinquant. Et sur la pelouse, ce discours de nécessiteux se transpose par une tradition de jeu en contre-attaque.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant