Ligue des champions: retour aux sources pour Franck Ribéry

le
0
RETOUR À MARSEILLE POUR FRANCK RIBÉRY
RETOUR À MARSEILLE POUR FRANCK RIBÉRY

MARSEILLE (Reuters) - Le quart de finale ce mercredi entre l'Olympique de Marseille et le Bayern Munich marque aussi le retour de Franck Ribéry en terre provençale.

L'international français a joué deux saisons à l'OM, entre 2005 et 2007. Il a disputé une soixantaine de matches de L1 et inscrit onze buts.

"Je suis très content de revenir à Marseille, c'est toujours un moment particulier. J'ai joué deux ans ici et j'en garde d'excellents souvenirs", dit le joueur.

Chaleureusement accueilli par les supporters marseillais à sa descente d'avion, le Français ne se montre guère surpris par cette réception dans une ville où il se sent bien.

"J'ai la même mentalité qu'ici, j'aime le foot et je donne toujours le meilleur de moi-même", résume-t-il.

"Ici quand on joue et que cela se passe bien, c'est fantastique. Quand cela se passe moins bien, les gens n'ont pas la pêche. Ce sont de vrais fans qui aiment le vrai foot il n'y a qu'a Marseille qu'on voit ça".

Le public marseillais ne doit toutefois attendre aucune faveur de son ancien lutin.

"Maintenant je joue pour le Bayern et les supporters seront bien sûr derrière l'OM et non derrière moi", juge-t-il. "A Munich, je suis comme chez moi, le club est comme une grande famille, il l'a été encore plus dans les moments difficiles."

Ses anciens coéquipiers marseillais se méfient aussi du retour de l'ex-enfant prodige sur ses anciennes terres.

"J'ai joué une année avec lui, j'ai pu voir de près toutes ses qualités. Il provoque régulièrement et se montre souvent décisif", confie, admiratif, Mathieu Valbuena.

"Le problème est que le Bayern possède plusieurs Franck dans son effectif", plaisante l'attaquant, qui le côtoie encore sous le maillot de l'équipe de France.

Jean-François Rosnoblet, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant