Ligue des Champions : Real Madrid - Borussia Dortmund, Manchester City - Naples... Les affiches à ne pas rater

le , mis à jour à 09:50
0

Suite au tirage au sort de la phase de groupes de la Ligue des Champions, Foot365 a coché quatre matchs à ne manquer sous aucun prétexte, et pour diverses raisons, valables à l'aller comme au retour.

La « revancharde » : FC Barcelone - Juventus Turin (12 septembre)

Dans la vaste période de trouble qu'il traverse, le FC Barcelone a probablement encore sa dernière humiliation européenne en tête. En quarts de finale aller de la dernière édition de la Ligue des Champions, les Catalans avaient été giflés à Turin (3-0), peu après l'euphorie de la « remontada » face au PSG. Les deux équipes ont bien changé depuis, puisqu'elles ont toutes les deux perdu un joueur important pour leur dernier parcours européen, Daniel Alves et Neymar ayant rejoint le PSG. La Juve a aussi perdu Leonardo Bonucci sans s'embourber dans une crise profonde... au contraire du Barça. Les Blaugrana cherchent à entamer un nouveau cycle. Et une réaction d'orgueil au Camp Nou, dès la première journée de la phase de poules pourrait parfaitement le lancer.

L' « explosive » : Real Madrid - Borussia Dortmund (26 septembre)

Ousmane Dembélé s'apprête à filer au FC Barcelone ? N'ayez crainte. Avec ou sans lui, le Borussia Dortmund conservera l'enthousiasmant front offensif qui a fait du BVB l'une des équipes les plus sexys d'Europe la saison dernière, aux côtés de son bourreau monégasque. Marco Reus, Pierre-Emerick Aubameyang, Shinji Kagawa, Mario Götze, Emre Mor ou Christian Pulisic sont autant de bâtons de dynamite capable de faire exploser n'importe quelle défense. Mais l'attaque du Real Madrid, sa BBC et ses magiciens Isco et Asensio restent la référence ultime de cette décennie, voire de ce siècle. Une telle opposition, c'est l'assurance de vivre match haletant.

La « cadenassée » : Atlético de Madrid - Chelsea (27 septembre)

Qu'on se le dise : Chelsea n'est absolument pas une équipe de contre, et l'Atlético de Madrid n'est plus tout à fait la machine défensive qu'elle était à son retour au premier plan européen. Mais Antonio Conte et Diego Simeone, deux entraîneurs ayant forgé leur culture footballistique en Italie, réclament une incroyable discipline tactique à leurs joueurs. En cela, si la rencontre entre les Blues et les Colchoneros ne promet (peut-être) pas une orgie de buts, elle s'annonce pleine d'intensité. Dans ce style, le champion d'Angleterre affronte l'une des références européennes et peut donc, d'entrer, lui chiper ce statut.

La « tactique » : Manchester City - Naples (17 octobre)

Ceux qui aiment les tableaux noirs ne devront manquer sous aucun prétexte l'opposition entre Manchester City et le Napoli. Parce qu'elle constitue un sommet d'une certaine idée du football. A l'heure où les Citizens semblent apprivoiser de mieux en mieux les idées de possession de Pep Guardiola, les Napolitains, eux, peaufinent leur style attractif, probablement l'un des plus enthousiasmants d'Europe, aussi basé sur le jeu de position si cher à... Guardiola. Mais à la différence du tiki-taka, les Partenopei défendent une philosophie encore plus riche en mouvements et en passes. Cette confrontation pourrait être le pinacle de la justesse technique. Alléchant.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant