Ligue des Champions - PSG / Thiago Motta : « Pas la fin si on termine deuxième »

le
0
Ligue des Champions - PSG / Thiago Motta : « Pas la fin si on termine deuxième »
Ligue des Champions - PSG / Thiago Motta : « Pas la fin si on termine deuxième »

Thiago Motta s’est évertué mardi en conférence de presse à dédramatiser l’enjeu du match de mercredi contre Arsenal, où se jouera la première place du groupe A en Ligue des Champions. Même s’il sait que le PSG devra y élever son niveau de jeu pour réussir un coup.

Thiago Motta, quelle sera la clé du match pour le PSG mercredi contre Arsenal (20h45) ? Bien jouer. On sait qu’on va affronter une très bonne équipe, surtout au milieu. On a montré chez nous (1-1) qu’on est capables de le faire, surtout sur la première période, où on avait été très bien. Ça va être un match différent demain, ce sera chez eux et les supporters pousseront leur équipe en début de match, on y est habitués. On connait leurs points faibles. On est concernés pour faire un bon match, même si on ne peut pas contrôler le résultat. Quels sont ces points faibles justement ? Je ne peux pas vous le dire, sinon on va prévenir l’équipe d’Arsenal (sourire). Comme toutes les équipes, elle a des points forts et elle a des points faibles. On a regardé les matchs du championnat anglais ou en Ligue des Champions, pas seulement notre match aller contre eux. On va essayer de faire mal à cette équipe. Le PSG passera-t-il son premier vrai test de la saison à Arsenal ? C’est subjectif. Si vous demandez à l’entraîneur, chaque match est important et difficile. On s’est entraîné pour affronter Arsenal comme on l’a fait depuis le début de la saison. Ce sont deux grandes équipes qui seront sur le terrain, c’est bien pour les fans et les supporters. Mais nous, on essaie d’être toujours à 100%.

Thiago Motta : « Ils sont à la maison, ça compte »

Qui est le favori de ce match ? Avant un match comme ça, il y a des points positifs des deux côtés. Ils sont à la maison, ça compte. Mais les deux équipes sont très bonnes, il n’est pas très important de savoir qui est le favori. Sur le papier, il y a des très bons joueurs des deux côtés et on verra demain (mercredi) qui est la meilleure équipe sur le terrain. Estimez-vous que la première place du groupe revête d’un caractère décisif pour la suite ? Je ne suis pas d’accord, parce qu’il y a des équipes qui n’ont pas terminé en tête de leur groupe et qui ont gagné la Ligue des Champions derrière. C’est bien de terminer premier en vue des huitièmes de finale, mais ce n’est pas la fin si on termine deuxième. En quoi le PSG a-t-il progressé depuis le match aller ? On a enchaîné des victoires et ça a fait du bien à l’équipe. On a amélioré des choses, c’est l’évolution naturelle d’une équipe au cours de la saison. On aurait mérité de gagner le match aller. Le match de demain sera différent, parce que ça n’existe pas les matchs pareils, il y a toujours une histoire différente. On se sent bien, on a de la confiance avec les succès qu’on a enchaînés. On sait ce qu’on doit faire et ne pas faire. Bien sûr qu’on doit élever notre niveau, c’est un match intéressant à jouer.

Thiago Motta : « Il ne faut pas manquer de respect aux équipes françaises »

Vous avez affronté Chelsea et Manchester City ces dernières saisons. Qu’est-ce qui rend particulières les confrontations avec les clubs anglais ? C’est un football différent de celui auquel on est habitués en France, quoi qu’il y a des équipes qui aiment bien jouer box-to-box, ce qui est très répandu en Angleterre. L’important, c’est de faire ce qu’on est habitués à faire chaque semaine. Il ne faudra pas laisser des espaces aux attaquants d’Arsenal, les laisser prendre de la vitesse dans le dos de nos défenseurs. On devra s’appliquer à faire ça. Arsène Wenger a estimé que le championnat d’Angleterre permettait de disputer plus de matchs à haute intensité que la L1. Pensez-vous que cela puisse être un désavantage pour le PSG ? Peut-être, peut-être pas. On ne pourra le savoir que demain (mercredi), chacun a son opinion. Il connait bien le championnat de France, mais on aborde chaque match à 100%. Il sait que c’est difficile de toujours gagner, il le sait très bien parce qu’il est dans le football depuis longtemps. Il ne faut pas manquer de respect aux équipes françaises, il y en a beaucoup de très bon niveau. On essaie de faire notre travail à chaque match. On pourra juger de ça à la fin de la saison. Etait-ce important de mieux connaitre Unai Emery pour que le groupe donner sa pleine mesure ? C’est naturel. C’est comme dans tous les métiers, ce n’est pas que dans le football ou que dans le PSG. On a enchaîné des victoires, on est bien, dans un  bon moment. On va affronter une bonne équipe qui est dans une dynamique positive aussi. A la fin, c’est le terrain qui compte, les résultats. On a l‘opportunité et le privilège de jouer des matchs comme ça. Vous avez lâché récemment que ce pourrait être votre dernière saison à Paris comme joueur, ce à quoi Unai Emery a répondu que vous aviez encore le niveau pour continuer. Qu’en est-il ? Je tiens à remercier l’entraîneur. J’ai beaucoup apprécie ses mots, ça fait du bien d’avoir la confiance. Mais aujourd’hui, ce n’est pas le moment de parler de mon futur, c’est le moment de parler d’Arsenal. A voir aussi :  >>> L'actualité du PSG >>> L'actualité de la Ligue des Champions
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant