Ligue des champions - PSG : à quoi joue Laurent Blanc ?

le
0
Laurent Blanc avait failli dans son coaching au match aller contre Manchester City (photo Kieran McManus / Backpage Images / DPP / AFPI
Laurent Blanc avait failli dans son coaching au match aller contre Manchester City (photo Kieran McManus / Backpage Images / DPP / AFPI

Avant ce quart de finale de retour entre Manchester City et Paris, tous les regards sont portés sur Marco Verratti. Le jeune international italien, de retour d'une pubalgie et présent dans le groupe pour ce déplacement en terre anglaise, va-t-il pouvoir tenir sa place sur le terrain ? La question est cruciale, car, sans l'ex-espoir de Pescara, le PSG n'est pas seulement diminué, il n'est plus du tout une équipe qui mérite sa place dans le dernier carré de la C1. Ainsi, malgré les centaines de millions d'euros investis par les propriétaires qataris, la santé du jeu parisien ne dépend que d'un seul joueur, ô combien, talentueux, mais qui ne s'est imposé que récemment en équipe d'Italie et qui est seulement âgé de 23 ans.

En décidant ainsi comme un automate de faire évoluer sans cesse son équipe en 4-3-3 avec un milieu à trois inamovible, Laurent Blanc a créé une dépendance suicidaire du PSG à l'égard de Marco Verratti. Dès que ce dernier est indisponible pour une rencontre, aucun plan B de niveau comparable n'est prévu. Le coach parisien s'est mis tactiquement en danger sur le long terme en ne variant pas parfois son système. Et, à l'heure actuelle, jouer avec le feu semble effectivement être l'un des passe-temps favoris du « Président ».

Roulette russe à trois balles

La titularisation de Serge Aurier lors du quart de finale aller face aux Citizens au Parc...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant