Ligue des Champions : Plus de places pour les « gros » dès 2018

le
0
Ligue des Champions : Plus de places pour les « gros » dès 2018
Ligue des Champions : Plus de places pour les « gros » dès 2018

En vue du cycle 2018-2021, l’UEFA a accepté la demande des principaux championnats d’avoir plus de places en phase de groupes. Les quatre premiers championnats au classement auront désormais quatre places assurées.

Face à la menace d’une future « Superligue » européenne, l’UEFA a cédé face aux desiderata des principaux championnats du Vieux Continent. Alors que, pour le cycle actuel durant jusqu’en 2018, les trois premiers championnats au classement obtiennent trois places directes pour la phase de groupes et une place en barrages, la donne va sensiblement changer dès la saison 2018-2019. Le lobbying de la Premier League, mais aussi des championnats d’Allemagne et d’Espagne a porté ses fruits car, dès l’entrée en vigueur du prochain cycle de la compétition phare des clubs européens, les quatre premiers championnats auront quatre places directes pour la phase de groupes de la Ligue des Champions.

Le vainqueur de la Ligue Europa directement qualifié

Selon le classement actuel, ce sont l’Espagne, l’Angleterre, l’Allemagne et l’Italie qui bénéficieraient de cette réforme pour amplifier leur présence en Ligue des Champions. Cette dernière, si elle se maintient dans le Top 4 d’ici la fin de la saison prochaine, se montrerait particulièrement heureuse car de trois représentants dont deux places directes, elle passerait à quatre places directes. Cette réforme signifie que sur les 32 clubs qualifiés pour la phase de groupes, dont le format ne va pas changer, la moitié sera issue de seulement quatre championnats. Autre changement d’importance, le vainqueur de la Ligue Europa sera désormais qualifié automatiquement pour la phase de groupes de la Ligue des Champions, et non plus pour les barrages comme c’est le cas actuellement. La répartition des quinze places restantes est encore en discussion, selon l’UEFA, et ne devrait pas être finalisée avant la fin de l’année 2016. La limite, déjà en place actuellement, de cinq clubs maximum par pays en Ligue des Champions devrait être maintenue.

Un système de coefficient et une redistribution revus

Autre pan de la réforme initiée par l’UEFA pour le cycle 2018-2021, le système utilisé pour classer les championnats, et donc répartir les places en Ligue des Champions et en Ligue Europa, va être modifié. Si chaque association membre de l’UEFA aura droit de participer, la manière de classer les clubs sera revue. Alors qu’à l’heure actuelle, les clubs sont évalués sur leurs performances mais aussi sur la performance globale du pays, ce ne sera plus le cas. Seules les performances sportives des clubs seront prises en compte à l’avenir sauf pour les « petits » pays pour le calcul du coefficient. Ces clubs verront également la redistribution financière revue et désormais basée sur quatre piliers (prime d’entrée, performances, coefficient et les droits TV/marketing) avec l’accent mis sur les performances sur le terrain au détriment de la part liée aux droits TV et au marketing.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant