Ligue des champions: Pep, José et Carlo dans leur jardin

le
0
RENTRÉE EUROPÉENNE POUR LES MEILLEURS CLUBS DE FOOTBALL
RENTRÉE EUROPÉENNE POUR LES MEILLEURS CLUBS DE FOOTBALL

par Martyn Herman

LONDRES (Reuters) - Aussi expérimentés soient-ils, Pep Guardiola, José Mourinho et Carlo Ancelotti remettent leur réputation d'entraîneur en jeu à partir de mardi, jour de rentrée européenne pour les meilleurs clubs de football du continent.

Comme chaque année, les compteurs sont remis à zéro avant le début de la phase de poules même quand, comme ces trois-là, on compte déjà deux Ligue des champions à son palmarès.

Deux fois sacré avec le FC Barcelone, Pep Guardiola n'avait plus connu l'excitation des soirées européennes depuis une demi-finale perdue contre Chelsea lors de la saison 2011-2012, sa dernière en Catalogne.

Cet esthète du beau jeu, désormais assis sur le banc du Bayern Munich après une année sabbatique, retrouvera mardi soir la plus prestigieuse compétition européenne face au CSKA Moscou.

Les attentes sont d'autant plus pesantes pour le technicien espagnol qu'il doit faire oublier le Bayern de Jupp Heynckes qui a fait la saison dernière le triplé Bundesliga-Coupe d'Allemagne-Ligue des champions.

Deux fois couronné avec le Milan AC, Carlo Ancelotti redécouvrira cette année la grande Europe avec le Real Madrid après son séjour d'un an et demi au Paris Saint-Germain.

Il fait avec ses joueurs le déplacement sur la pelouse de Galatasaray en Turquie pour une réédition du quart de finale version 2012-2013, l'objectif final étant d'offrir au Real ce dixième titre qu'il attend depuis maintenant plus de dix ans.

L'enjeu pour l'Italien consiste à trouver la bonne alchimie entre des joueurs comme Gareth Bale - le nouveau "Galactique" madrilène -, Cristiano Ronaldo ou Karim Benzema.

PREMIÈRE DE MARTINO

Une fois titré avec Porto et une autre avec l'Inter Milan mais jamais avec le Real Madrid qu'il a dirigé pendant trois ans, José Mourinho sera mercredi soir aux commandes des Blues pour le match Chelsea - FC Bâle.

Le Portugais, déjà passé par Londres au milieu des années 2000, avait assisté en 2007 à son dernier match de Ligue des champions avec Chelsea lors d'un nul contre Rosenborg qui avait précipité sa disgrâce.

Avec José Mourinho à leur tête, les Anglais ne pourront pas faire pire que la saison dernière : ils avaient été éliminés dès la phase de poules alors qu'ils se présentaient avec le statut de tenant du titre.

L'Espagnol de Naples Rafael Benitez, à qui il manque une Ligue des champions pour appartenir au club des entraîneurs deux fois sacrés, accueillera mercredi le Borussia Dortmund pour la première rencontre d'un groupe très relevé, celui de Marseille.

D'autres entraîneurs affichent un palmarès européen encore vierge mais doivent répondre à de lourdes attentes. Parmi eux : David Moyes, adoubé par Alex Ferguson comme son successeur à Manchester United.

Il fera mardi à Old Trafford sa première face au Bayer Leverkusen, l'occasion pour lui de commencer à asseoir son autorité sur le continent.

Tout aussi novice en Ligue des champions, l'Argentin Gerardo Martino en aura un premier aperçu mercredi face à l'Ajax Amsterdam, premier des trois rendez-vous du FC Barcelone avec des anciens champions d'Europe, avant le Celtic Glasgow et le Milan AC.

Les autres prétendants commencent par une mise en bouche face à des adversaires pas forcément redoutables : Arsenal contre Marseille, le Paris Saint-Germain face à l'Olympiakos Le Pirée et la Juventus Turin contre le FC Copenhague.

Simon Carraud pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant