Ligue des champions : on croise les doigts !

le
0
Ligue des champions : on croise les doigts !
Ligue des champions : on croise les doigts !

Déjà groggy par sa défaite concédée hier à Guingamp, le PSG pourrait être définitivement sonné à l'heure du déjeuner. En regardant à la mi-journée du côté de Nyon (Suisse) pour le tirage au sort des 8 es de finale de la Ligue des champions, le PSG saura s'il a commis une petite ou une grosse bêtise la semaine dernière en perdant la première place de sa poule au profit de Barcelone. Voici les adversaires potentiels pour le club de la capitale : Real Madrid, Atlético Madrid, Bayern Munich, Dortmund, Chelsea et Porto. Les probabilités ne sont pas les mêmes (voir infographie), en vertu notamment du croisement impossible entre deux clubs du même pays. Disons que l'équipe de Laurent Blanc possède plus de risques de tomber sur Chelsea ou les deux allemands. Comme le résume Alain Roche, ancien défenseur de Paris : « Le bon tirage, c'est Porto. A éviter ? Tout le reste ! »

Eric Di Meco ne partage pas complètement cet avis : « Tout le monde s'accorde à dire qu'il vaudrait mieux prendre Dortmund et Porto. Mais comment sera Dortmund dans deux mois ? s'interroge le consultant de RMC. Au complet, c'est encore une belle équipe. Quant à Porto, je trouve cette formation encore très forte. » Cependant, les meilleures chances de qualification se situent indiscutablement là.

C'est une autre histoire dès lors qu'on parle du Real Madrid de Ronaldo et Benzema, champion d'Europe en titre. « Le Real est la formation la plus injouable, poursuit Di Meco. De tous les adversaires potentiels, c'est celle la plus capable de supporter une équipe qui aime la conservation comme le PSG et ils vont très vite devant. Le Bayern s'en souvient encore. »

Le défi serait à peine moins grand face à Chelsea, mais sans doute plus épicé. « Mourinho a dit qu'il aimerait bien prendre Paris, ajoute l'ancien latéral marseillais. A la place de Laurent (NDLR : Blanc), je dirais que j'aimerais bien prendre Chelsea. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant