Ligue des champions: Montpellier et PSG plutôt épargnés

le
0
TIRAGE AU SORT PLUTÔT CLÉMENT POUR MONTPELLIER ET LE PSG EN LIGUE DES CHAMPIONS
TIRAGE AU SORT PLUTÔT CLÉMENT POUR MONTPELLIER ET LE PSG EN LIGUE DES CHAMPIONS

MONACO (Reuters) - Le Paris Saint-Germain et Montpellier ont échappé aux ténors européens lors du tirage au sort du premier tour de la Ligue des champions, puisque le PSG affrontera le FC Porto et le Dynamo Kiev tandis que Montpellier se frottera à Arsenal et Schalke 04.

Lille semble le moins bien loti des clubs français au terme du tirage réalisé jeudi à Monaco : le Losc jouera sa place en huitièmes de finale contre le Bayern Munich, finaliste malheureux la saison dernière, Valence et les Biélorusses du BATE Borisov.

Les représentants hexagonaux, qui se préparaient à affronter des clubs prestigieux puisqu'ils n'étaient pas tête de série, échappent au groupe le plus relevé, le D, où se donnent rendez-vous les champions d'Espagne, d'Angleterre, d'Allemagne et des Pays-Bas, à savoir le Real Madrid, Manchester City, le Borussia Dortmund et l'Ajax Amsterdam.

Le champion d'Europe en titre, Chelsea, entamera la défense de son titre dans le groupe E, face à la Juventus Turin, aux Ukrainiens du Shakhtar Donetsk et au champion du Danemark, Nordsjaelland.

Désireux de reconquérir la couronne perdue la saison dernière, le FC Barcelone sera opposé au Benfica Lisbonne, au Spartak Moscou et au Celtic Glasgow dans la poule G.

Manchester United et le Milan AC ont hérité de groupes nettement à leur portée.

Les Mancuniens, qui tenteront de laver l'affront d'une élimination au premier tour la saison dernière, joueront contre Braga, Galatasaray, et les Roumains de Cluj, les quatre clubs du groupe H.

Dans le groupe C, les adversaires du Milan AC seront le Zenit Saint-Pétersbourg, Anderlecht et Malaga.

LE RETOUR DE GIROUD À MONTPELLIER

Tout comme Malaga, Montpellier disputera la première Ligue des champions de son histoire et retrouvera pour l'occasion son meilleur buteur de la saison dernière, Olivier Giroud, qui a traversé la Manche cet été en direction d'Arsenal.

Certes, les Héraultais sont novices, mais le groupe B, où figurent également l'Olympiakos le Pirée et Schalke 04, ne leur interdit nullement de rêver à une qualification pour la Ligue Europa, voire pour les huitièmes de finale.

"On peut se dire qu'on a tout à prouver et tout à faire, mais je pense que c'est un groupe où on peut avoir notre mot à dire", a estimé l'entraîneur montpelliérain René Girard, visiblement pas intimidé par le nom de ses futurs adversaires.

Et le stratège a déjà commencé les calculs: "Si on négocie bien (les matches à domicile), ça peut amener des choses intéressantes. Et puis après, il y aura peut-être moyen de ramener des points de quelque part..."

Une qualification relèverait toutefois de l'exploit pour ses joueurs. Pas pour le Paris Saint-Germain, qui goûtera à nouveau aux fastes de la Ligue des champions, une première depuis la saison 2004-2005.

Pour son grand retour, le PSG version qatarie s'est armé en conséquence lors du marché des transferts, avec les arrivées notamment de l'attaquant Zlatan Ibrahimovic et du défenseur Thiago Silva, tous les deux venus du Milan AC.

Un tel recrutement lui donne, en tout cas sur le papier, les moyens de viser une place au tour suivant et même au-delà, ce dont le club ne se cache pas, à commencer par l'entraîneur Carlo Ancelotti.

"J'espère que nous accéderons en huitièmes de finale en terminant, pourquoi pas, premiers de ce groupe", a-t-il confié sur le site du club (www.psg.fr). Il parle en connaissance de cause : le technicien a remporté deux Ligues des champions dans sa carrière d'entraîneur avec le Milan AC.

Le Losc nourrit également quelques ambitions, un an après une élimination sans gloire en phase de groupe alors qu'il avait bénéficié d'un tirage au sort favorable, avec notamment les Turcs de Trabzonspor et le CSKA Moscou.

Le destin leur offre toutefois l'occasion de recevoir un grand d'Europe, le Bayern Munich et un habitué, Valence, dans leur tout nouveau Grand Stade, aux normes des plus prestigieux clubs européens.

Mike Collett, avec Dimitri Moulins à Montpellier, Simon Carraud pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant