Ligue des champions, Monaco - Leverkusen : Glik sur le gong

le , mis à jour à 09:47
0
Ligue des champions, Monaco - Leverkusen : Glik sur le gong
Ligue des champions, Monaco - Leverkusen : Glik sur le gong

Glik, Glik, boom  ! La punch-line vient de l'Est et elle est signée du défenseur polonais. Un joueur à part qui ne lâche rien. Jamais rien... La preuve la plus évidente, c'est ce missile envoyé dans les derniers instants de la rencontre. Un missile qui vaut cher, puisque d'un point de vue comptable, il rapporte un point à des Monégasques en perdition, alors qu'à la 94e minute, les premiers supporteurs de l'ASM désertaient peu à peu le Stade Louis-II, persuadés que le match était d'ores et déjà perdu.

 

Mais, pour se faire aimer de son nouveau public, il faut dire que Kamil Glik, 28 ans, y met du sien. Et son but d'hier soir contre Leverkusen va rester dans les mémoires de ces fans, qui ont scandé son nom après le coup de sifflet final. Un fait rare et quelque peu inespéré dans l'atmosphère feutrée et tamisée de Louis-II.

 

Mais ce qui déclenche cet amour soudain pour Glik, c'est aussi la récurrence de la performance. Car, le week-end dernier, l'ancien stoppeur du Torino avait déjà marqué le premier but contre Angers avant de provoquer le second (2-1). « Oui, Glik nous marque encore un but, souffle son coach Leonardo Jardim. C'est un peu la même situation que contre Angers, puisque c'est Carillo qui fait également la remise de la tête. »

 

Sauf que cette fois, la tentative vient de plus loin, ce qui donne un but magnifique. « Oui, Kamil est un joueur avec une forte personnalité, avoue Jardim, conscient qu'il a un patron dans son équipe. Il croit toujours en lui. Le fait qu'il marque encore, ce n'est donc pas un détail. Le duel qui amène le but avec la déviation de Carillo, là aussi, ce n'est pas un détail. »

 

Mais cette remise de l'attaquant argentin va forcément passer au second plan. D'autant que celui qui est surnommé « Assassin Glik » en est déjà à trois buts toutes compétitions confondues. Des réalisations qui donnent un éclat savoureux pour celui qui s'est révélé ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant