Ligue des champions : Monaco garde le bon tempo

le
0
Ni Berbatov, ni Ocampos, ni Hulk n'ont su trouver la faille dans ce Zenit-Monaco achevé sur un score nul et vierge (0-0).
Ni Berbatov, ni Ocampos, ni Hulk n'ont su trouver la faille dans ce Zenit-Monaco achevé sur un score nul et vierge (0-0).

Triste en championnat, Monaco se refait la cerise sur la scène européenne. Incapable de venir à bout de Nice samedi dernier, le club princier a su se mettre dans de bien meilleures dispositions pour obtenir ce mercredi un match nul encourageant (0-0) sur le terrain du Zenit. Alors, certes, ça n'est qu'un point. Certes, les Monégasques auraient pu prétendre à mieux au vu notamment de leur première période, aboutie mais inefficace. Mais par les temps qui courent, et alors que les interrogations se multiplient autour de lui, le club du Rocher peut certainement se satisfaire, aussi, de savoir qu'il peut s'élever au niveau des meilleurs.

Le Zenit bien bloqué

En effet, à Saint-Pétersbourg, rien ne laissait présager qu'il passe ce test de façon concluante. Invaincu cette saison en championnat et depuis 13 matches toutes compétitions confondues, le Zenit avait expédié les affaires courantes en C1 durant les tours préliminaires face à l'AEL Limassol et le Standard de Liège, croquant ensuite Benfica lors de la 1re journée.

Présenté - à juste titre - comme un adversaire redoutable, le Zenit a longtemps ronronné, s'appuyant sur les remontées de balle express d'Hulk et la technique toujours appréciable de Danny. Les deux hommes ont été à l'origine de la seule occasion russe de la première période, avec un rush du Brésilien mal conclu par le Portugais (10e). L'axe entre les deux joueurs a été le principal danger lorsque l'équipe est...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant