Ligue des champions : Monaco file en huitièmes, Lyon attendra

le
0
Ligue des champions : Monaco file en huitièmes, Lyon attendra
Ligue des champions : Monaco file en huitièmes, Lyon attendra

Encore une soirée européenne qui a tenu toutes ses promesses. Beaucoup de buts, du beau jeu, et une qualification française pour le tour suivant. Si Lyon devra encore patienter jusqu'à la prochaine et ultime journée de phases de poules, Monaco a d'ores et déjà décroché son billet pour les huitièmes de finale, et s'assure même la première place de son groupe.

 

Monaco, solide leadeur

 

Un sacré défi attendait les Monégasques. Les hommes de Leonardo Jardim recevaient des Spurs de Tottenham bien décidé à venir chercher trois points vitaux dans la course aux huitièmes de finale au Stade Louis-II. Mais l'ASM, en excellente forme, en a voulu autrement.

 

Malgré un penalty manqué en début de rencontre par Radamel Falcao, pourtant bien tiré mais sorti par Hugo Lloris, Monaco ne s'est pas démonté pour autant. Dès le retour des vestiaires, Benjamin Mendy, très en jambes ce mardi soir, adresse un centre que vient smasher Djibril Sidibé de la tête pour ouvrir la marque. Tout va ensuite très vite, quatre minutes plus tard, faute de Kamil Glik et penlaty pour Tottenham.

 

Harry Kane, lui, ne se manque pas et égalise. Seulement voilà, Monaco était bien décidé à remporter cette bataille, et la guerre. Une quinzaine de secondes seulement après l'égalisation anglaise, Thomas Lemar redonne l'avantage au club du Rocher, qui s'impose (2-1).

 

Lyon a son destin en mains

 

Ce mardi soir, l'OL s'en allait défier le Dinamo Zagreb, en Croatie, bon dernier de leur groupe avec aucun but marqué et zéro point. Pourtant, la victoire des Gones a mis du temps à se dessiner. Il aura fallut attendre 72 minutes avant qu'Alexandre Lacazette ne vienne inscrire le seul et unique but de la rencontre, signant au passage son premier but européen de la saison.

 

Grâce à cette courte victoire, les Lyonnais repartent avec trois précieux points, mais pas de qualification. Fort heureusement, dans le même temps, la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant