Ligue des Champions: Lyon se contente d'un but face à Nicosie

le
0
LYON SE CONTENTE D'UN BUT FACE À NICOSIE EN LIGUE DES CHAMPIONS
LYON SE CONTENTE D'UN BUT FACE À NICOSIE EN LIGUE DES CHAMPIONS

LYON (Reuters) - Grand favori de son huitième de finale de Ligue des Champions, l'Olympique lyonnais s'est contenté mardi d'une victoire étriquée 1-0 face à l'APOEL Nicosie pour la première manche jouée à domicile, au stade de Gerland.

Alexandre Lacazette, pur produit de la maison lyonnaise, a débloqué en deuxième période une partie dominée d'un bout à l'autre par l'OL.

Ce résultat serré laisse grande ouverte la porte des qualifications en quarts de finale pour les deux équipes, avant le match retour, le mercredi 7 mars à Chypre.

Deux mois après sa qualification rocambolesque pour les huitièmes de finale, arrachée sur la pelouse du Dinamo Zagreb (7-1), Lyon a multiplié les offensives, sans jamais réussir à dynamiter la défense adverse, bien regroupée dans sa moitié de terrain.

Invité surprise des huitièmes de finale, l'APOEL Nicosie devra marquer au moins deux buts sur sa pelouse pour décrocher sa qualification pour les quarts de finale, qu'aucun club chypriote n'a atteint dans l'histoire de la Ligue des Champions.

"On avait de bonnes raison de se méfier de cette équipe", a commenté Rémi Garde, l'entraîneur lyonnais. "Le match s'est déroulé comme on l'attendait de la part de cette équipe, on a essayé de forcer la décision sans prendre de but."

"On n'a pas pris de but, c'est important", s'est félicité Cris, le capitaine lyonnais. "On savait que le match (se jouerait) en face d'une équipe défensivement très forte", a-t-il dit au micro de Canal +.

ZÉRO TIR DE NICOSIE EN 45 MINUTES

Dès le coup d'envoi, la partie passe sous la coupe des Lyonnais, qui, à l'image d'Alexandre Lacazette, multiplient les offensives dans la moitié de terrain chypriote.

Mais, faute d'adresse à l'approche de la surface de réparation, le quatuor offensif Ederson-Lacazette-Bastos-Lopez s'empale à chaque fois sur le bloc mis en place par l'APOEL Nicosie.

A la 30e minute puis à la 40e minute de jeu, Alexandre Lacazette expédie deux frappes puissantes qui ne trouvent pas les filets.

Les Chypriotes rentrent quant à eux aux vestiaires avec un bilan de zéro tir en 45 minutes.

Au retour des vestiaires, Michel Bastos lance Ederson, qui parvient à éliminer le gardien adverse, Dionisios Chiotis. La balle prend alors le chemin des cages, avant d'être déviée in extremis par le défenseur Paulo Jorge, revenu à toute allure.

Le zèle d'Alexandre Lacazette en attaque finit par trouver sa récompense à la 58e minute. L'attaquant récupère un ballon de Cris, fixe la défense chypriote avant d'inscrire le seul but de la partie.

Il a fallu attendre la 87e minute pour voir une parade décisive d'Hugo Lloris, sur un tir de Gustavo Manduca.

Dans l'autre huitième de finale aller disputé mardi, le FC Barcelone, champion en titre, a pris une sérieuse option sur la qualification en allant s'imposer 3-1 en Allemagne face au Bayer Leverkusen.

Mercredi, le choc des huitièmes de finale opposera le Milan AC à Arsenal au stade San Siro. Les Russes du Zénith Saint-Pétersbourg et les Portugais du Benfica Lisbonne retrouveront eux aussi les joutes européennes.

Simon Carraud, édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant