Ligue des champions: Lyon à la relance à Nicosie

le
0
LYON À LA RELANCE À NICOSIE
LYON À LA RELANCE À NICOSIE

par André Assier

LYON (Reuters) - A la peine en championnat, Lyon cherchera mercredi à Chypre face à l'APOEL Nicosie à obtenir sa cinquième qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions.

Les Lyonnais abordent la rencontre en ballottage favorable, après leur victoire, étriqué mais précieuse (1-0), à l'aller à Gerland grâce à un but d'Alexandre Lacazette.

Ils vont cependant faire face à une formation survoltée, poussée par les 20.000 spectateurs du stade GSP qui attendent de leurs idoles un nouvel exploit après leur présence en huitièmes de finale, une première dans l'histoire du football chypriote.

L'APOEL, un ensemble cosmopolite composée principalement de seconds couteaux brésiliens et portugais, a effectué un étonnant parcours européen en terminant premier de son groupe en phase de poule devant Porto, le Zenit Saint-Petersbourg et le Shakhtar Donetsk.

A domicile, les Chypriotes ont fait fort en battant le Zenit et Porto, démentant ainsi la réputation d'équipe exclusivement défensive qu'on leur prête.

Pour Lyon, l'équation est relativement simple. Il s'agit de repartir de l'avant après une série calamiteuse en championnat: une seule victoire pour quatre défaites et deux nuls depuis la reprise en janvier.

Distancé pour le titre et même pour le podium, seul sésame pour disputer la Ligue des Champions qu'il fréquente depuis septembre 2000 sans interruption, l'OL veut poursuivre son parcours à l'occasion de sa 114e apparition sur la scène européenne.

TOUT GAGNER OU TOUT PERDRE

Le président Jean-Michel Aulas alterne dans son discours optimisme et mises en garde, conscient que son club, le seul encore en lice dans toutes les compétitions avec Marseille, peut tout gagner ou tout perdre dans les semaines qui viennent.

"Nous avons toujours notre destin entre les mains. On peut gagner la Coupe de la Ligue, on peut battre le PSG en quarts de finale de la Coupe de France. On peut accéder au podium et on peut se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Si tous ces objectifs sont atteints, ce sera une année magnifique", dit-il.

Conscient des enjeux, le patron lyonnais a effectué dimanche sa première visite de la saison aux joueurs lors d'un décrassage pour les responsabiliser.

"On a de jeunes joueurs. Ce sont des enfants. Ils sont talentueux. Ils sont dans des situations incroyablement favorables (...) Mais dans la maîtrise de leur propre engagement moral et physique, soit individuel, soit collectif, on peut progresser. Il y a un fort déficit de ce côté-là", a-t-il déclaré ensuite, avant de revenir sur la défaite à Nancy (2-0).

"Les joueurs ne doivent pas m'enlever l'envie d'être président d'un club qui pourrait ne plus être en course dans tous les tableaux si on renouvelle des performances comme celle de samedi soir", a-t-il averti.

Pour cette rencontre, Rémi Garde sera privé de John Mensah, revenu blessé de la Coupe d'Afrique des nations, et de Yoann Gourcuff, qui soigne des douleurs récurrentes aux adducteurs.

Edité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant