Ligue des champions : Ludogorets, l'outsider bulgare

le
0
Le défenseur du club bulgare de Ludogorets, Yordan Minev le 12 septembre.
Le défenseur du club bulgare de Ludogorets, Yordan Minev le 12 septembre.

Le PSG sera chez les quintuples champions en titre de Bulgarie, mercredi, pour la 2e journée de la phase de poules du tournoi.

Petites lunettes et regard froid, l’impavide Georgi Dermendzhiev a annoncé la couleur avant la réception, à Sofia, du Paris-Saint-Germain, mercredi 28 septembre, lors de la 2e journée de la phase de poules de Ligue des champions. « On n’a pas peur du PSG, on n’a pas peur du tout, a lâché, en conférence de presse d’avant-match, le manageur de l’équipe bulgare de Ludogorets. On ne sait pas comment ça va tourner, mais on va jouer avec du respect pour l’équipe du PSG et tous ses joueurs. La motivation contre le PSG va être très importante. On va essayer de faire le maximum pour bien représenter la Bulgarie dans le tournoi. »

Battu à deux reprises en sept journées de Ligue 1, le PSG d’Unai Emery s’apprête à défier une formation manifestement déterminée à réaliser un « coup » lors d’une joute aux allures de traquenard. La question taraude les observateurs et, sans doute, les dirigeants du club de la capitale : que vaut Ludogorets, lutin du groupe A ?

Le règne de Kiril Domuschiev Quintuples champions en titre de Bulgarie, les « Aigles » de Razgrad – cité de 35 000 habitants – dominent outrageusement la scène nationale depuis leur rachat, en 2010, par l’homme d’affaires Kiril Domuschiev, dirigeant du laboratoire pharmaceutique Huvepharma. Du Razgrad 2000, rebaptisé Ludogogets, et longtemps voué aux divisions inférieures, Domuschiev a fait une redoutable écurie, capable d’éclipser les deux clubs « mastodontes » de Sofia, le Levski et le CSKA, emblèmes de l’ère communiste (1946-199...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant