Ligue des champions: Lionel Messi à la rescousse du Barça..

le
0
LIONEL MESSI DÉBLOQUE LE BARÇA
LIONEL MESSI DÉBLOQUE LE BARÇA

BARCELONE, Espagne (Reuters) - Il y a eu mercredi soir un avant et un après l'entrée en jeu de Lionel Messi sur la pelouse du Camp Nou en quarts de finale retour de la Ligue des champions.

Avant, le FC Barcelone était mené 1-0 par le Paris Saint-Germain, qui avait ouvert le score à la 50e minute par Javier Pastore et multipliait les occasions dangereuses, au point de faire douter le "grand" Barça.

Après, les Catalans ont repris le contrôle du match jusqu'au but de l'égalisation, signé Pedro (71e, 1-1), synonyme de qualification pour les demi-finales.

"L'entrée de Messi a vraiment changé leur jeu, c'est une évidence", a reconnu, admiratif, l'attaquant du PSG Ezequiel Lavezzi après le match.

Le suspense avait plané toute la semaine sur la participation ou non du quadruple Ballon d'or qui s'était légèrement blessé à la cuisse droite lors du match aller au Parc des Princes.

Force est de constater qu'il n'a pas perdu ses reflexes durant ces quelques jours de repos forcé, même s'il a dû laisser sa place au coup d'envoi à son coéquipier Cesc Fabregas. Avant de fouler la pelouse à la 62e minute.

"Messi a fourni un gros effort pour être avec nous. C'est un joueur très important pour l'équipe", a dit Pedro à la télévision espagnole. "Il a travaillé très dur cette semaine et a pu nous donner un coup de main."

"Nous tenons à le remercier et à le féliciter pour tout ce qu'il a fait pour être prêt pour le match", a poursuivi l'attaquant. "C'est le numéro un. Nous avons senti sa présence sur le terrain, il nous a portés."

Le directeur sportif du Barça, Andoni Zubizarreta, a lui aussi rendu hommage au joueur, désigné meilleur buteur de la Ligue des champions ces quatre dernières années.

"Nous savons tous ce que Messi a apporté, en termes de football, par sa capacité à intimider les adversaires et par sa capacité à créer du liant avec les autres", a-t-il déclaré à la chaîne Canal Plus Espagne.

L'entraîneur parisien, Carlo Ancelotti, a dû reconnaître à son tour en conférence de presse que la présence du maître à jouer argentin n'était sans doute pas étrangère au dénouement du match.

"Messi a donné confiance à tous les joueurs et à tout le stade. Même s'il n'est pas à 100 %, c'est un joueur fantastique. Il a permis de débloquer le match lorsqu'il est entré", a résumé le technicien italien.

Iain Rogers, avec Olivier Guillemain, Simon Carraud pour le service français, édité par Pierre Sérisier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant