Ligue des champions: Lille se complique la tâche

le
0

COPENHAGUE (Reuters) - Lille s'est mis dans une position délicate mardi en barrages de la Ligue des champions en s'inclinant 1-0 sur la pelouse du FC Copenhague.

Le seul but de la rencontre a été marqué à la 38e minute par Cesar Santin. Dimitri Payet a raté un pénalty pour Lille après un quart d'heure de jeu.

Les Lillois n'ont pas su inscrire le but à l'extérieur qui les aurait mis en ballottage favorable avant le retour, mercredi prochain dans le Nord, où ils devront s'imposer par deux buts d'écarts pour disputer la phase de groupes de la compétition.

Ils ont pourtant eu plusieurs occasions de tromper le gardien des vice-champions du Danemark.

Après une entame de match intéressante ponctuée de quelques mouvements fluides, dont un qui offrait à Salomon Kalou une bonne position dans la surface (7e), les Lillois ont rapidement perdu le contrôle du match.

Taclé dans la surface par Bryan Oviedo, le même Kalou a obtenu un pénalty mais la frappe trop molle de Dimitri Payet a été repoussée par le gardien Johan Wyland.

Ce manque de mordant a caractérisé la première période de Lillois incapables de maîtriser des Danois plus incisifs à la récupération, plus à leur aise avec le ballon et qui ont logiquement ouvert le score à sur une tête du Brésilien Santin.

Sans idée, Lille s'est frustré, à l'image de Tulio De Melo, auteur d'une frappe désespérée d'une trentaine de mètres peu avant la pause.

La seconde période est repartie sur des bases identiques avant que le troisième du dernier championnat de France ne sonne enfin la charge à l'heure de jeu.

Une reprise de De Melo sur un centre de Kalou (57e), puis deux têtes d'Aurélien Chedjou sur corner (58e, 60e) ont fait passer des frissons dans le camp de Danois qui ont laissé passer l'orage et pu compter sur quelques parades de classe de Wyland.

Dans les autres rencontres de la soirée, le Celtic Glasgow et le Dynamo Kiev ont déjà posé un pied en phase de groupe après leur succès à l'extérieur, respectivement à Helsingborg (2-0) et Mönchengladbach (3-1).

Cluj s'est imposé 2-1 à Bâle, bourreau de Manchester United l'année dernière, tandis que le match retour entre le Spartak Moscou et Fenerbahçe s'annonce très chaud après la courte victoire des Russes 2-1 à domicile.

Gregory Blachier pour le service français, édité par Jean-Philippe Lefief

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant