Ligue des champions: Lille s'incline à domicile face au Bayern

le
0
LILLE S'INCLINE FACE AU BAYERN
LILLE S'INCLINE FACE AU BAYERN

LILLE (Reuters) - Lille a pratiquement dit adieu à la Ligue des champions mardi en enregistrant à domicile sa troisième défaite d'affilée dans cette compétition face au Bayern Munich (1-0).

L'unique but de la rencontre a été inscrit sur penalty à la 20e minute de jeu par Thomas Müller et après cette ouverture du score précoce, les hommes de Rudi Garcia n'ont jamais semblé en mesure de revenir dans la partie.

Avec ce nouveau revers, le Losc est dernier du groupe F avec zéro point tandis que le Bayern, Valence et le BATE Borisov se partagent la tête avec six unités.

Si une qualification pour les huitièmes de finales semble désormais hors d'atteinte pour les Nordistes, la troisième place, qui délivre un ticket pour la Ligue Europa, sera certainement très dure, elle aussi, à aller chercher.

Avec le réalisme d'un grand d'Europe, le Bayern s'est mis à l'abri très tôt dans la partie après un penalty gagné à l'expérience par Philipp Lahm.

Engagé dans une percée côté droit, l'international allemand a d'abord profité d'un tacle manqué de Lucas Digne pour s'engouffrer dans la surface de réparation.

Puis, sentant revenir dans son dos le jeune défenseur lillois, le capitaine bavarois s'est laissé tomber lorsque celui-ci l'a légèrement déséquilibré.

UN BAYERN PAS TRANSCENDANT MAIS PLEIN DE MAÎTRISE

Soucieux d'ouvrir son compteur cette année en Ligue des champions, Thomas Müller s'est chargé de tirer et de transformer ce penalty (20e).

Quasi inexistants lors de la première période, hormis sur deux actions dangereuses de Tulio De Melo, les Lillois ont laissé l'actuel leader de la Bundesliga tranquillement faire le jeu jusqu'à la pause, comme s'ils semblaient résignés face à la maîtrise bavaroise.

Au retour des vestiaires, ce scénario s'est reproduit.

Sans être impressionnant, le Bayern a protégé son résultat jusqu'au bout, avec beaucoup d'assurance, malgré la bonne entrée de Ryan Mendes qui a beaucoup percuté et porté quelques fois le danger dans la surface allemande (78e, 79e).

Mais ce genre d'offensives tardives et trop timides ne suffisent pas à inquiéter les grands clubs européens.

Et le Bayern, secoué et surpris lors de la deuxième journée sur la pelouse du BATE Borisov où il s'était incliné 3-1, est reparti cette fois-ci de Lille avec trois points qui le relancent dans la course à la qualification pour les huitièmes de finale.

Auteurs d'un départ canon avec deux victoires en deux journées, les Biélorusses se sont effet inclinés à domicile face à Valence (3-0).

Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant