Ligue des champions: les nouvelles stars du PSG au rendez-vous

le
0
ZLATAN IBRAHIMOVIC MARQUE POUR LE RETOUR DU PSG EN LIGUE DES CHAMPIONS
ZLATAN IBRAHIMOVIC MARQUE POUR LE RETOUR DU PSG EN LIGUE DES CHAMPIONS

par Olivier Guillemain

PARIS (Reuters) - Si les propriétaires qataris ont décidé de casser leur tirelire cet été pour recruter Zlatan Ibrahimovic et Thiago Silva, c'était avant tout pour que le Paris Saint-Germain soit armé pour son grand retour en Ligue des champions.

Mardi soir au Parc des Princes, face au Dynamo Kiev (4-1), les deux stars ont répondu présent.

Le grand attaquant suédois a mis les siens sur la voie du succès en inscrivant un penalty, son sixième but en cinq rencontres. Et le défenseur central brésilien, souvent présenté comme le meilleur défenseur central du monde, a fêté sa première titularisation en trouvant lui aussi le chemin des filets.

"C'est un début de campagne européenne fantastique", s'est félicité à l'issue de la rencontre Zlatan Ibrahimovic.

"Ce n'était pas facile. Dans ce genre de compétition, chaque match est difficile. Ce soir, nous avons rendu notre adversaire mauvais mais cela ne veut pas dire qu'il l'était", a-t-il ajouté avant d'estimer que sa performance aurait pu être meilleure.

"Ce soir, je n'étais pas à mon meilleur niveau. Je souffre encore de ma blessure que je me traîne depuis le début de la saison. J'étais un peu fatigué et j'ai fait un match honorable. Mais pas d'excuses, je n'aime pas ça."

Son entraîneur Carlo Ancelotti avait pourtant estimé quelques minutes auparavant qu'il avait été "très utile" dans le jeu parisien.

"SIGNAL FORT"

De son côté, Thiago Silva s'est montré moins loquace mais tout aussi satisfait du déroulement de cette soirée européenne.

"Il y avait beaucoup d'attentes ce soir. Je pense que c'est un signal fort d'avoir marqué pour mon premier match. Je me sens très bien et je suis maintenant disponible physiquement", a déclaré celui qui n'avait plus foulé de pelouses depuis les Jeux olympiques de Londres, victime d'une douleur persistante à une cuisse.

Ce sont ses partenaires, et notamment Maxwell, qui se sont chargés de tresser les louanges.

"C'était super de jouer avec lui. Il a fait un gros match", a commencé par dire le latéral gauche parisien.

"Thiago est génial, il a beaucoup de qualités balle au pied et il dégage beaucoup de confiance. Il communique aussi tout le temps avec les défenseurs. Et avec lui, on a réussi à tenir la défense assez haute", a ajouté l'ancien pensionnaire du FC Barcelone.

"Grâce à lui, on a pu construire le jeu de derrière et ça, c'était important."

Quelque peu éclipsé par le recrutement cet été de Zlatan Ibrahimovic et de Thiago Silva, la star de l'été 2011, Javier Pastore, a lui aussi brillé mardi soir au Parc des Princes.

Aussi bien dans l'organisation du jeu que dans la finition puisque dans les ultimes instants de la rencontre, l'Argentin y est allé de son but, quatre jours après avoir déjà fait trembler les filets en championnat, contre Toulouse.

Carlo Ancelotti a d'ailleurs tenu à saluer la performance de son milieu de terrain.

"Son but contre Toulouse lui a fait du bien. Ce but était important. J'espère qu'il va continuer sur cette lancée."

Edité par Simon Carraud

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant