Ligue des Champions : Les Ligues vent debout contre la réforme

le
0
Ligue des Champions : Les Ligues vent debout contre la réforme
Ligue des Champions : Les Ligues vent debout contre la réforme

Alors que l’UEFA a décidé de donner plus de places en Ligue des Champions aux quatre principaux championnats, l’Association Européenne des Ligues de Football Professionnel conteste la manière dont la réforme a été décidée et pourrait couper les ponts avec l’UEFA.

Il y a du rififi dans le petit monde du football européen. Alors que l’UEFA a décidé fin août de modifier en profondeur la répartition des places en Ligue des Champions pour le cycle 2018-2021, les autorités du football français ont déjà contesté cette réforme. Une contestation que va suivre l’EPFL, l’Association Européenne des Ligues de Football Professionnel, comme annoncé dans un communiqué. Les dirigeants de l’EPFL pointent du doigt la manière par laquelle l’UEFA a décidé cette réforme. « Les ligues européennes considèrent que la manière dont cette réforme a été conduite est inacceptable, pour une organisation, l’UEFA, qui dit être le gouvernement du football en Europe, assure l’EPFL dans ce communiqué publié sur le site officiel de la LFP. Un changement majeur pour le football européen a été annoncé sans le soutien ni l’accord des organisateurs des championnats nationaux. »

Fin de la collaboration avec l’UEFA ?

Cette réforme ne passe absolument pas du côté des ligues, craignant qu’une Ligue des Champions ainsi modifiée prenne le pas sur les championnats domestiques, comme cela pourrait se faire dans le basketball européen avec une Euroligue sur le chemin pour devenir une « SuperLigue » européenne : « Cette décision aura un impact préjudiciable pour les compétitions nationales et conduira à un accroissement du différentiel financier et sportif entre les grands clubs européens et les autres ». Face à cette réforme, les ligues membres de l’EPFL se laissent toute latitude pour prendre des mesures allant à l’encontre des intérêts de l’UEFA, dont la possible résiliation de l’accord, ou « Memorandum of Understanding », par lequel les ligues s’imposent de ne pas programmer de rencontres domestiques en même temps que les matchs des compétitions européennes. Mais l’EPFL ne ferme pas totalement la porte et a demandé au futur président de l’UEFA de revenir à terme sur cette réforme.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant