Ligue des champions: les grosses cylindrées ont souffert

le
0

par Mike Collett

LONDRES (Reuters) - Les grosses cylindrées européennes ont souffert mardi en Ligue des champions avec le Barça et Manchester United qui ont gagné de justesse, la Juventus Turin qui a dû lutter pour arracher un match nul et le vainqueur de l'épreuve 2012, Chelsea, qui a chuté.

Au final, seul le Bayern Munich a passé une soirée relativement tranquille en allant s'imposer grâce à un penalty transformé par Thomas Müller sur la pelouse de Lille (1-0), qui a enregistré sa troisième défaite d'affilée en C1 cette saison.

Avec ce succès bavarois conjugué à la large victoire du FC Valence chez les Biélorusses du BATE Borisov (3-0), le suspense demeure entier au sein du groupe F qui compte trois équipes à six points. Lille, avec zéro unité, semble déjà hors course.

La surprise de cette soirée de mardi est venue d'Ukraine, où le Shakhtar Donetsk a disposé du champion en titre, Chelsea (2-1).

Menés dès la troisième minute de jeu après un contre rondement mené par Alex Teixera, les Blues ont cédé une nouvelle fois en deuxième période sur une belle frappe croisée de Fernandinho (52e).

Les hommes de Roberto Di Matteo, invaincus depuis leur victoire en mai dernier à Munich, ont réduit la marque par l'intermédiaire de leur nouvelle pépite, Oscar (88e).

Ce résultat laisse les Ukrainiens en tête du groupe F avec sept points, soit trois d'avance sur Chelsea et quatre sur la Juventus, qui a concédé son neuvième match nul européen d'affilée sur la pelouse de Nordsjälland (1-1).

LE BARÇA PEUT REMERCIER JORDI ALBA

Si Mirko Vucinic n'avait pas égalisé à la 81e minute de jeu, la petite équipe danoise, qui avait inscrit plus tôt grâce à un coup franc Mikkel Beckmann (50e) le premier but en Ligue des champions de son histoire, aurait signé une performance de choix.

A plusieurs centaines de kilomètres de là, un autre grand d'Europe, Manchester United, a tremblé sur sa pelouse.

Menés 2-0 par Braga après seulement vingt minutes de jeu, les Red Devils ont fait preuve de beaucoup de patience pour revenir au score, notamment grâce à une excellente performance de Chicharito, auteur de deux têtes décisives (25e, 75e).

Entre les deux buts du Mexicain, Jonny Evans avait déjà redonné de l'espoir aux hommes d'Alex Ferguson qui au soir de cette troisième journée occupent la tête du groupe H avec 9 points.

Le CFR Cluj, qui a longtemps mené contre Galatasaray avant de se voir rejoindre à 1-1, est deuxième avec quatre unités, une de plus que Braga. Les Turcs ferment la marche avec un point.

Tout comme Manchester United, le Barça s'est fait des frayeurs à domicile et sans un but inscrit dans la quatrième minute des arrêts de jeu de la deuxième période par Jordi Alba, il aurait fait match nul contre le Celtic.

Surpris par un but inscrit très rapidement de la tête par Giorgos Samaras (18e), le Barça était revenu à la marque juste avant la mi-temps par l'intermédiaire d'Andres Iniesta, après un joli jeu en triangle avec Lionel Messi et Xavi.

A la faveur de cette victoire arrachée de haute lutte, le Barça compte aussi neuf points. Suit le Celtic avec quatre unités et le Spartak Moscou, qui a décroché ses trois premiers points sur sa pelouse face au Benfica (2-1). Le club lisboète est dernier avec un point.

Olivier Guillemain pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant