Ligue des champions: le tirage clément avec le PSG, pas avec l'OM

le
0
LE TIRAGE AU SORT CLÉMENT POUR LE PSG MAIS PAS POUR L?OM EN LIGUE DES CHAMPIONS
LE TIRAGE AU SORT CLÉMENT POUR LE PSG MAIS PAS POUR L?OM EN LIGUE DES CHAMPIONS

par Brian Homewood

MONACO (Reuters) - Epargné par le tirage au sort de la Ligue des champions comme la saison dernière, le Paris Saint-Germain a hérité jeudi d'un groupe a priori beaucoup plus abordable que celui de l'Olympique de Marseille.

Les Parisiens devront affronter dans la poule C le Benfica Lisbonne, l'Olympiakos le Pirée et les Belges d'Anderlecht, qui ont tous échoué il y a un an en phase de poules.

Les Marseillais devront quant à eux se frotter aux Anglais d'Arsenal, très aguerris à ce niveau, à un Naples en plein renouveau et au Borussia Dortmund, finaliste de la dernière édition.

Au moins ont-ils échappé au groupe du Real Madrid, dans lequel figurent également la Juventus Turin, championne d'Italie, les Turcs de Galatasaray et le FC Copenhague.

Antonio Conte, qui a joué pendant deux ans sous les ordres de Carlo Ancelotti à la Juventus avant de devenir entraîneur à son tour, fera ainsi ses retrouvailles avec son compatriote, désormais assis sur le banc du Real.

"C'est un groupe relevé avec des matches fascinants en perspective. Le Real fait partie des favoris et il faut se méfier de Galatasaray", a réagi Antonio Conte devant les caméras de la télévision italienne.

Parisiens et Marseillais ont également évité un groupe H corsé, avec le FC Barcelone, éternel favori de la compétition, le Milan AC, l'Ajax Amsterdam et le Celtic Glasgow.

Les Rossoneri retrouveront donc leur pire ennemi, le Barça, qui les a éliminés ces deux dernières saisons, en quarts de finale puis en huitièmes de finale.

Le Bayern Munich, tenant du titre et candidat à sa succession, a hérité d'un gros morceau, Manchester City, ainsi que du CSKA Moscou et des Tchèques du Viktoria Plzen.

"POIL À GRATTER"

Même s'ils ne trouveront pas -pour l'instant- le Barça ou le Bayern sur leur route, les Marseillais auront tout de même fort à faire et ils en sont pleinement conscients, à l'image du directeur sportif, José Anigo.

"On va avoir du plaisir mais aussi de la difficulté. On va essayer d'être le poil à gratter de cette poule mais quand on la voit, on ne peut pas dire qu'elle est facile", a-t-il dit sur le site internet du club.

"Il faudra se défendre, on ne va pas y aller comme des petits malheureux", a-t-il poursuivi en songeant aux matches à venir contre Arsenal, Dortmund et le Napoli.

Les Londoniens, qui participent à la plus prestigieuse compétition européenne sans discontinuer depuis la fin des années 1990, ont atteint la finale en 2006, les demies en 2009 et les huitièmes de finale ces trois dernières années.

Naples, deuxième de Serie A la saison dernière, n'a pas connu récemment le même succès en Europe mais s'est renforcé cet été avec de nombreuses arrivées dont l'attaquant Gonzalo Higuain et l'entraîneur Rafael Benitez.

Ce groupe aura un air de déjà vu pour l'OM qui, lors de sa dernière participation durant la saison 2011-12, avait déjà affronté Arsenal et Dortmund durant ce premier tour, se qualifiant pour les huitièmes aux dépens des Allemands.

"C'est un groupe excellent et équilibré avec quatre équipes qui ont les moyens de se qualifier", a estimé Jürgen Klopp, l'entraîneur du Borussia Dortmund.

Quart de finaliste la saison dernière, le PSG aura encore une fois un premier tour à sa portée, de l'aveu de ses joueurs.

"Tirage au sort abordable mais la Ligue des champions est une compétition à part, il faudra être vigilant quand même", a commenté le milieu de terrain parisien Blaise Matuidi sur Twitter.

"Bon tirage pour nous", lui a fait écho l'arrière droit Gregory Van der Wiel, également sur le site de réseau social.

Aucun des futurs adversaires du PSG n'a atteint la saison dernière les huitièmes de finale de la grande Europe, pas même le Benfica Lisbonne qui avait accédé aux quarts de finale en 2011-2012.

Dans les autres groupes, Manchester United sera opposé Shakhtar Donetsk, au Bayer Leverkusen et à la Real Sociedad, Chelsea à Schalke 04, au FC Bâle et au Steaua Bucarest et enfin Porto à l'Atlético Madrid, au Zénith Saint-Pétersbourg et à l'Austria Vienne.

Simon Carraud pour le service français, édité par Guy Kerivel

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant