Ligue des champions : le Real Madrid se qualifie aux dépens de l'Atlético

le
0
Ligue des champions : le Real Madrid se qualifie aux dépens de l'Atlético
Ligue des champions : le Real Madrid se qualifie aux dépens de l'Atlético

Comme lors de la finale 2014, le Real Madrid a écoeuré l'Atletico avec un but tardif mercredi en Ligue des champions (1-0), signé «Chicharito» Hernandez, qui a qualifié les siens pour les demi-finales aux dépens de «Colchoneros» brutaux et réduits à dix. A Madrid, c'est encore le Real qui règne : le champion d'Europe en titre a souffert pour dompter le vice-champion, mais il a su patienter jusqu'à un service de Cristiano Ronaldo pour le petit Mexicain (88e), peu après l'exclusion d'Arda Turan pour un second carton jaune (76e).

Après sept matches sans victoire cette saison, plus longue série d'invincibilité de l'Atlético dans l'histoire des derbies madrilènes, voilà le sortilège levé pour la «Maison blanche». Le Real était pourtant décimé au stade Santiago-Bernabeu avec les absences de Karim Benzema, Gareth Bale et Luka Modric sur blessures et la suspension de Marcelo. Mais il a eu le mérite de proposer plus de jeu que son adversaire, lequel était surtout venu pour défendre et mettre des coups. Car après la fièvre de la finale de Lisbonne, c'était un match qu'aucun des camps ne pouvait perdre. Et dans l'électricité ambiante, les chocs et les duels ont été plus nombreux que les occasions franches. Il y a eu notamment deux tacles en retard d'Arda Turan, sanctionnés chacun d'un carton jaune, ce qui a provoqué l'exclusion du Turc (76e), sans doute le tournant de la rencontre.

Un dernier carré de rêve

Sur l'ensemble du match, c'est le Real qui a eu les meilleures occasions, même s'il s'est longtemps heurté au gardien slovène Jan Oblak, déjà héros du match aller et qui a notamment gagné son face-à-face avec Ronaldo (44e). Au match aller aussi, le club merengue avait dominé sans marquer et l'absence de Bale et Benzema dans la finition a clairement pesé mercredi soir.

Mais Javier «Chicharito» Hernandez, l'attaquant mexicain, prêté l'été dernier par Manchester United, a finalement saisi sa chance sur un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant