Ligue des champions : le Real Madrid de Zidane rejoint l'Atlético en finale

le
0
Ligue des champions : le Real Madrid de Zidane rejoint l'Atlético en finale
Ligue des champions : le Real Madrid de Zidane rejoint l'Atlético en finale

Le 28 mai, un parfum de revanche flottera dans l'air à Milan. Comme en 2014, la finale de la Ligue des champions sera un derby madrilène. Au lendemain de la qualification de l'Atlético de Madrid face au Bayern Munich, le Real a pris le meilleur sur Manchester City ce mercredi soir à domicile (1-0).

Une semaine après un match aller qui s'était soldé par un résultat nul et vierge, un petit but inscrit par Fernando contre son camp à la 20e minute a donc suffi à faire le bonheur des Madrilènes. Pour sa première saison passée sur le banc, Zinédine Zidane aura l'occasion d'apporter la 11e coupe aux grandes oreilles de l'histoire du Real Madrid.

Kompany blessé dès la 10e minute

Les choses ont bien mal commencé pour les Citizens, tombeurs du PSG au tour précédent. Dès le début de la rencontre, le Real s'emparait du ballon. Et à la 10e minute de jeu, Manchester perdait sur blessure son capitaine Vincent Kompany, remplacé par Eliaquim Mangala.

Dix minutes plu tard, Gareth Bale débloquait la situation. Trouvé à la limité du hors-jeu dans la surface, il débordait côté droit puis voyait son centre-tir dévié par Fernando. Les Citizens, largement dominés dans le jeu, ont néanmoins failli égaliser juste avant la mi-temps avec une frappe de Fernandinho repoussée par le poteau de Keylor Navas (44e).

Les Madrilènes auraient pu se mettre à l'abri plus rapidement, mais ils n'ont pas réussi à concrétiser leurs nombreuses occasions, à l'image de Cristiano Ronaldo. Un manque de réalisme qui leur a valu quelques frissons en fin de match, comme lorsque la frappe d'Agüero est passé de peu au dessus des cages de Navas (89e).

Des supporteurs qui rêvent de la «Undecima»

Euphorique, le stade Santiago Bernabeu a entonné un chant à la gloire de ses «Rois de l'Europe», qu'il aimerait tant voir triompher à nouveau. Zidane, sacré champion d'Europe sous le maillot du Real en 2002, savait depuis sa prise de fonctions début ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant