Ligue des champions: le PSG veut grandir plus vite

le
0
LE PSG VEUT GRANDIR PLUS VITE AVEC LA LIGUE DES CHAMPIONS
LE PSG VEUT GRANDIR PLUS VITE AVEC LA LIGUE DES CHAMPIONS

par Olivier Guillemain

PARIS (Reuters) - Le Paris Saint-Germain a déjà beaucoup grandi depuis un an mais, en retrouvant la Ligue des champions cette saison, le club de la capitale va suivre des cours accélérés, a estimé lundi son nouvel attaquant Zlatan Ibrahimovic.

Recruté cet été au Milan AC pour environ 20 million d'euros, le grand Suédois connaît cette compétition par coeur, lui qui "la dispute chaque année" mais qui rêve toujours de la gagner.

Et pour lui, même s'il serait prématuré de dire que le PSG peut prétendre à ce prestigieux titre dès cette année, son nouveau club ne sera pas là pour faire de la figuration pour son grand retour en C1, huit ans après sa dernière participation.

"C'est la plus belle des compétitions, le genre de match que tu as envie de jouer tout le temps. Je pense que cela va être une expérience extraordinaire pour le club, pour l'équipe et les supporters", a expliqué lundi Zlatan Ibrahimovic en conférence de presse, à la veille de PSG-Dynamo Kiev.

"Entre le premier jour où je suis arrivé et aujourd'hui, le club a déjà grandi (...) La Ligue des champions est le genre de compétition qui rend les équipes meilleures", a-t-il poursuivi, convaincu que son nouveau club a beaucoup de "potentiel et de qualité".

"PAS DE PRESSION PARTICULIÈRE"

Du côté de son entraîneur Carlo Ancelotti, le discours n'est pas vraiment différent: Paris ne doit pas brûler les étapes et est avant tout là pour grandir.

"On ne peut pas dire que le PSG est favori. On peut dire en revanche qu'il a beaucoup d'ambitions. On ne peut rien dire de plus pour le moment", a estimé le technicien italien, vainqueur de la Ligue des champions à quatre reprises, deux en tant que joueur et deux autres en tant qu'entraîneur.

"On connaîtra nos possibilités au fil des matches et celui de demain est déjà très important pour l'avenir du groupe. L'objectif est de gagner et de passer au prochain tour", a ajouté l'Italien.

"Je ne ressens pas de pression particulière (...) Nous avons bien joué nos deux derniers matches, amélioré notre attitude, notre équilibre et notre qualité. Je suis sûr que l'équipe va se donner à 100% demain."

Pour Zlatan Ibrahimovic, il faudra d'ailleurs non seulement être au maximum de son engagement mais aussi, en premier lieu, ne pas sous-estimer l'adversaire de mardi, a priori à sa portée.

"La Ligue des champions est une compétition difficile. Il ne faut jamais sous-estimer une équipe juste parce qu'il ne s'agit ni du Barça ni du Real", a-t-il avancé.

"Nous respectons tous nos adversaires. Notre groupe n'est pas facile et si une équipe est dedans, c'est qu'elle le mérite et qu'elle est difficile à jouer", a poursuivi le Suédois en bon habitué des matches pièges de la C1.

Pour sa grande rentrée européenne, Carlo Ancelotti a confirmé ce qui se murmurait depuis plusieurs jours. L'une de ses recrues phares de l'été, le défenseur Thiago Silva, sera bien de la partie après avoir été blessé depuis son arrivée.

Edité par Simon Carraud

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant