Ligue des champions: le PSG repart de Valence légèrement frustré

le
0
CARTON ROUGE POUR IBRAHIMOVIC
CARTON ROUGE POUR IBRAHIMOVIC

par Olivier Guillemain

VALENCE, Espagne (Reuters) - Malgré la satisfaction d'avoir réalisé un bon coup mardi soir à Valence (2-1), le PSG a pesté contre l'arbitre de ce huitième de finale aller de Ligue des champions qui lui a refusé un but, injustement à son goût, puis exclu Zlatan Ibrahimovic.

Le premier fait de jeu litigieux a eu lieu à la 72e minute lorsque que Clément Chantôme a été signalé à tort en position de hors-jeu.

Si le but avait été accordé, le PSG aurait alors mené 3-0 et n'aurait peut-être pas connu une fin de match aussi mouvementée. Le PSG a encaissé un but à la 90e minute et fini à dix après l'exclusion d'Ibrahimovic pour une série de gestes jugés dangereux.

"Concernant l'arbitrage, je peux comprendre que l'arbitre n'ait pas vu que la passe en retrait pour Clément Chantôme ait été faite par un Valencian", a estimé le directeur sportif parisien, Leonardo.

"Ce qui me gêne, c'est l'expulsion d'Ibra. Il est grand, il a une certaine étiquette. Du coup, c'est rouge direct", a-t-il poursuivi.

Conscient que l'attaquant suédois manquera automatiquement le match retour au Parc des Princes, le 6 mars prochain, Leonardo a plaidé pour une certaine clémence de l'UEFA au moment de se prononcer sur la durée de la suspension d'Ibrahimovic.

RAMI BLUFFÉ PAR LE PSG

"J'espère qu'en revoyant les images, on se rendra compte que c'est une faute normale. Après c'est vrai qu'il lève le pied mais au départ il y a une faute sur lui", a avancé le Brésilien.

"Je n'ai pas compris. J'ai été surpris", a pour sa part déclaré l'entraîneur parisien Carlo Ancelotti.

"Il a taclé un autre joueur. C'était un tacle costaud mais un tacle de footballeur (...) Je suis allé voir l'arbitre de la rencontre et il ne m'a rien répondu. Comme d'habitude", a-t-il regretté.

Pour Leonardo, "les cinq dernières minutes du match ont tout coupé". Mais au-delà de cette fin de rencontre agitée, l'ancien milieu de terrain a préféré ne retenir que la belle performance de son équipe à l'extérieur.

"Le résultat est très bon et le match était très bon", a-t-il dit.

"Nous sommes contents de cette performance. Mon équipe a très bien joué ce soir. On a vraiment très bien contrôlé", a renchéri quelques minutes plus tard Carlo Ancelotti.

Les dirigeants parisiens n'ont pas été les seuls à souligner la prestation de qualité de leur équipe à Mestalla. Le défenseur de Valence et de l'équipe de France Adil Rami, buteur à la 90e minute, a lui aussi avoué avoir été bluffé par ses adversaires du soir.

"On avait l'envie de faire tourner cette équipe de Paris et au final on s'est fait surprendre. C'était une très grande équipe en face de nous ce soir", a commencé par dire l'ancien Lillois.

"Je pense vraiment qu'ils peuvent rivaliser avec les plus grands. Je vais être honnête, la qualification va être super difficile et on n'a plus qu'à les féliciter", a-t-il conclu.

Edité par Simon Carraud

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant