Ligue des champions: le PSG ne veut surtout pas s'emballer

le
0
LE PSG DEVRA CONFIRMER SA PREMIÈRE BONNE PERFORMANCE EN LIGUE DES CHAMPIONS
LE PSG DEVRA CONFIRMER SA PREMIÈRE BONNE PERFORMANCE EN LIGUE DES CHAMPIONS

par Olivier Guillemain

PARIS (Reuters) - Le grand rêve européen du PSG a commencé de belle manière avec une large et prometteuse victoire face au Dynamo Kiev (4-1) mais, à écouter le vestiaire parisien, le plus dur ne fait que commencer.

"Ce sont trois points, rien de plus." En jugeant ainsi la copie presque parfaite de ses joueurs, l'entraîneur du Paris Saint-Germain, Carlo Ancelotti, a minimisé le sens à donner à leur performance.

"Le futur, c'est le prochain match contre Bastia en championnat. En ce qui concerne la Ligue des champions, il nous reste encore cinq matches à disputer", a souligné le technicien italien, soucieux d'éviter tout excès de confiance.

Pour celui qui a soulevé la "coupe aux grandes oreilles" à quatre reprises dans sa carrière, deux fois en tant que joueur deux autres en tant qu'entraîneur, la première place du groupe est "importante" mais anecdotique au soir d'une première journée d'une phase de groupes.

"C'est vrai que c'était important de remporter ce match et d'être en tête du groupe mais il va falloir maintenant continuer à gagner et ce ne sera pas facile. Je pense qu'il ne faut pas partir du principe que nous sommes favoris."

Lui aussi rompu aux joutes européennes et aux surprises qu'elles réservent, Zlatan Ibrahimovic a également tenu un discours mesuré à l'heure d'évoquer le retour réussi en C1 du PSG, huit ans après sa dernière participation.

GRANDIR

"Aujourd'hui, on est leader du groupe mais il reste encore beaucoup de matches. C'est pour ça qu'il faut qu'on reste concentré et qu'on continue à travailler dur", a dit l'attaquant suédois, buteur sur penalty mardi soir.

"Les matches comme celui-là font grandir le groupe. Ils apportent aussi de la confiance. Paris a de la qualité et du potentiel pour faire beaucoup en championnat et sur la scène européenne", a-t-il toutefois concédé.

Pour l'ancien joueur du FC Barcelone et de l'Inter Milan Maxwell, cette première réussie au Parc des Princes est aussi un signal envoyé aux autres grands d'Europe que le PSG est de retour aux affaires et peut nourrir certaines ambitions.

"Mais ce n'est que le premier match. On peut construire encore un meilleur football", a-t-il tempéré.

En fait, mardi soir, il n'y avait que les novices pour se laisser bercer par un léger sentiment d'euphorie. A commencer par le président du PSG, Nasser al Khelaïfi.

"Toute l'équipe a été parfaite ce soir", a souligné le dirigeant qatari. "C'est une belle victoire et entendre la musique de la Champions League au Parc des Princes était un beau moment", a-t-il poursuivi.

Blaise Matuidi, qui découvrait la C1 comme bon nombre de ses partenaires, s'est lui aussi quelque peu enflammé à l'issue de cette première victoire.

"On en rêve depuis tout petit. Aujourd'hui on y était. On a fait ce qu'il fallait et on a prouvé que Paris peut rivaliser avec les plus grands", a dit l'international.

Le prochain match du PSG en Ligue des champions, le 3 octobre à Porto, dira si l'ancien Stéphanois aura eu raison.

Edité par Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant