Ligue des champions: le PSG et le Barça accèdent aux quarts

le
0
LE BARÇA SORT CITY ET FILE EN QUARTS
LE BARÇA SORT CITY ET FILE EN QUARTS

PARIS (Reuters) - Le Paris Saint-Germain et Barcelone se sont logiquement qualifiés pour les quarts de finale de la Ligue des champions mercredi suivant la voie ouverte par le Bayern Munich et l'Atletico Madrid la veille.

Les Parisiens, dans une configuration remaniée, se sont à nouveau imposés (2-1) face aux Allemands du Bayer Leverkusen grâce à des buts de Marquinhos (13e) et Lavezzi (53e).

Le Barça, à la peine en championnat face au Real Madrid et à l'Atletico, l'a emporté sur le même score grâce à un but victorieux de Daniel Alves dans les arrêts de jeu.

Les Parisiens, qui étaient quasiment assurés de leur destin après la nette victoire (4-0) obtenue au match aller en Allemagne se sont laissé surprendre dans les premières minutes de jeu: Sam ouvrait la marque dès la 6e pour le Bayer.

Bien que l'enjeu fut réduit au strict minimum, les deux équipes ont quand même disputé un bon match et les Allemands auraient pu sans doute obtenir le nul.

Sirigu a arrêté un penalty du capitaine allemand Rolfes à la 28e minute et a à nouveau sauvé sur sa ligne à la 66e.

Barcelone avait également en main les clés de la qualification après être allé s'imposer 2-0 sur la pelouse de Manchester City.

Les Catalans ont assuré le strict minimum au Camp Nou avec l'inévitable Lionel Messi, auteur de son huitième but en cinq matches en Ligue des champions cette saison, grâce à un ballon piqué à la conclusion d'une action confuse à la 67e minute.

Les Citizens, privés de leur entraîneur Manuel Pellegrini uspendu pour des critiques contre l'arbitre suédois du match aller, ont beaucoup tenté pour sauver l'honneur.

City se montrait plusieurs fois dangereux par Edin Dzeko et Pablo Zabaleta qui manquait une belle occasion sur une reprise du gauche (55e) avant d'écoper d'un deuxième carton jaune et d'être expulsé à dix minutes du terme.

Vincent Kompany égalisait sur un corner de James Milner à la 89e, mais Daniel Alves arrachait la victoire dans le temps additionnel.

(Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant