Ligue des champions: le PSG et la théorie du stress positif

le
0
LAURENT BLANC SOUS PRESSION POSITIVE
LAURENT BLANC SOUS PRESSION POSITIVE

PARIS (Reuters) - Laurent Blanc a reconnu mardi ressentir une pression, légère mais positive, à l'approche pour le PSG d'une qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Pour valider leur billet pour le tour suivant, les Parisiens n'ont besoin que de prendre un point, mercredi, lors de la réception des Grecs de l'Olympiakos.

"Il y a toujours du stress, de la pression, à commencer par celle que l'on se met nous-mêmes", a expliqué l'ancien sélectionneur des Bleus.

"On sait ce qu'on a à faire demain. On a à valider ce parcours qui jusque-là est bon mais qui pour l'instant ne nous garantit pas une qualification", a-t-il ajouté.

"On va se mettre la pression qu'il faut. A nous de faire ce qu'il faut faire. C'est bien d'avoir ce genre de pression pour atteindre ses objectifs", a poursuivi l'entraîneur du PSG.

Invité à s'exprimer lui aussi à la veille de cette avant-dernière journée de la phase de groupes de C1, le latéral gauche du PSG Maxwell a insisté sur le caractère capital de ce match.

"C'est très important pour nous de se qualifier pour les huitièmes de finale. L'importance du match est énorme", a dit le Brésilien dans un français impeccable.

"Après le match contre Anderlecht (1-1, NDLR), on a envie de mieux jouer pour les supporters, pour le club. On va tout donner pour gagner", a promis l'international auriverde.

Ancien pensionnaire du FC Barcelone ou encore de l'Inter Milan, Maxwell a expliqué que le PSG, fort de ses bons résultats enregistrés ces derniers mois, pouvait légitimement rêver de remporter la C1.

"On a l'ambition, l'effectif et l'envie pour aller plus loin que la saison dernière, c'est-à-dire en demi-finale", a-t-il dit.

"Mais la Ligue des champions, cela dépend de beaucoup de choses. L'ambition du club est de la gagner. On a la qualité, après, c'est la compétition la plus difficile à gagner et ça se joue sur beaucoup de choses."

Olivier Guillemain, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant