Ligue des champions: le PSG en touriste à Lisbonne

le
0
LE PSG À LISBONNE EN TOUTE DÉCONTRACTION
LE PSG À LISBONNE EN TOUTE DÉCONTRACTION

par Olivier Guillemain

PARIS (Reuters) - Le PSG voyage mardi à Lisbonne en toute décontraction, son billet pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions et la première place de son groupe étant déjà assurés.

Pendant que certains vont trembler lors de cette dernière journée de la phase de groupes, en espérant arracher une qualification in extremis ou être reversés en Ligue Europa, le champion de France en titre sera entouré d'une certaine quiétude.

Le club de la capitale la doit à son excellent parcours jusqu'ici en C1, auréolé de quatre victoires et d'un match nul en cinq rencontres.

Avec 13 points au compteur, six d'avance sur l'Olympiakos et le Benfica, le PSG demeurera quoi qu'il arrive à l'Estadio da Luz premier de sa poule, une position qui lui assurera en principe un tirage au sort clément pour le prochain tour de la compétition.

Les Portugais seront animés d'un tout autre sentiment, celui d'être condamnés à un exploit qui pourrait ne pas suffire puisque leur qualification dépendra aussi de l'Olympiakos.

A égalité de points avec les Grecs mais mené dans les confrontations directes et donc devancé au classement, le Benfica devra obtenir un meilleur résultat que le club du Pirée, qui accueille le dernier de la poule, Anderlecht.

Il y a dix jours, un journaliste grec avait dit à Laurent Blanc son inquiétude de le voir aligner une équipe "bis" lors du dernier match de la phase de groupes, ce qui pourrait porter préjudice à l'Olympiakos et aider indirectement Benfica.

PLUSIEURS CADRES RESTENT À PARIS

"Ne vous inquiétez pas", lui avait répondu l'entraîneur parisien. "Il y aura une équipe compétitive contre Benfica. On ira là-bas pour faire un résultat."

Quinze jours plus tard, cette promesse semble compromise. Laurent Blanc a décidé de voyager léger au Portugal en laissant notamment à Paris son buteur vedette, Zlatan Ibrahimovic.

"'Ibra' fera l'impasse à Lisbonne", a prévenu l'ancien sélectionneur des Bleus samedi, après la large victoire des Parisiens face à Sochaux (5-0).

"Le championnat est important. Il nous reste deux matches de Ligue 1. C'est là où j'alignerai notre meilleure équipe possible. C'est vraiment notre objectif de fin de championnat car en Ligue des champions on a déjà fait le travail."

L'international suédois ne sera pas le seul absent de marque. Manqueront également à l'appel le capitaine parisien, Thiago Silva, légèrement touché à la cuisse, et son partenaire en défense centrale Alex, qui ressent des douleurs aux adducteurs.

Deux autres cadres seront absents : le milieu de terrain Marco Verratti et le latéral droit Gregory Van der Wiel, suspendus.

Le contexte particulier de cette rencontre et son manque d'enjeu relanceront donc face au dernier finaliste de la Ligue Europa Marquinhos, Zoumana Camara ou encore Christophe Jallet, qui pourraient profiter de cette occasion pour briller aux yeux de leur entraîneur.

Edité par Gregory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant