Ligue des Champions: le Milan AC et le Barça entrent en piste

le
0
TEST POUR LE BARÇA SUR LA PELOUSE DU BAYER
TEST POUR LE BARÇA SUR LA PELOUSE DU BAYER

par Brian Homewood

BERNE (Reuters) - La Ligue des Champions fait son retour mardi et mercredi avec au programme quatre huitièmes de finale, dont un choc entre le Milan AC et Arsenal et un test pour le FC Barcelone, qui se déplace sur la pelouse du Bayer Leverkusen.

Le champion en titre catalan, qui a survolé la phase de groupes, surtout à l'extérieur, trouvera peut-être la tâche un peu plus ardue mardi sur la pelouse du Bayer, théâtre de sa dernière défaite en terre allemande lors de la saison 2000-2001.

De son côté, Milan gardera certainement en tête en accueillant mercredi Arsenal que ses trois dernières participations à la phase finale de la Ligue des champions se sont terminées par une élimination par un club anglais.

L'APOEL Nicosie, qui se rend à Lyon mardi, et le Zénit Saint-Pétersbourg, qui reçoit le lendemain les Portugais du Benfica, sont les deux seuls nouveaux venus à ce stade de la compétition. Les autres strapontins ont été attribués, comme chaque année, aux habitués des grands rendez-vous européens.

Le FC Barcelone, désormais distancé de dix points par le Real Madrid en championnat, se rend donc chez un Bayer Leverkusen qui déçoit en Bundesliga cette saison et occupe actuellement une sixième place indigne de son rang.

En revanche, le club allemand a remporté tous ses matches à domicile lors de la phase de groupes, une statistique de nature à tempérer les ardeurs du Barça, qui n'a plus perdu depuis douze matches en Ligue des champions.

MARQUER À L'EXTÉRIEUR

En prévision du choc entre son équipe et le Milan AC, le manager d'Arsenal, Arsène Wenger, a expliqué qu'il allait aligner une formation offensive à San Siro en s'inspirant du FC Barcelone, la seule formation à avoir battu les Italiens lors de la phase de poules.

"Quand vous jouez à l'extérieur au match aller, vous avez toujours intérêt à tout faire pour marquer ce but qui vous donnera un certain confort au match retour", a expliqué le Français, qui avait éliminé le Milan AC au même stade de la compétition il y a trois ans.

"On va essayer de marquer, bien évidemment. Le système récompense ceux qui savent faire preuve d'audace à l'extérieur", a-t-il ajouté.

A plusieurs centaines de kilomètres de Milan, le Benfica Lisbonne sera mercredi avec sa colonie de Sud-Américains sur les terres froides de Russie, où des températures largement en dessous de zéro sont annoncées.

Si les Russes seront a priori plus habitué aux conditions climatiques que les visiteurs, ils sont toutefois encore en phase de rodage puisque leur championnat n'a pas repris.

Olivier Guillemain pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant