Ligue des Champions: le FC Bâle surprend le Bayern Munich 1-0

le
0
LE FC BÂLE SURPREND LE BAYERN MUNICH 1-0 EN LIGUE DES CHAMPIONS
LE FC BÂLE SURPREND LE BAYERN MUNICH 1-0 EN LIGUE DES CHAMPIONS

BÂLE (Reuters) - Le FC Bâle, invité surprise des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, a poursuivi mercredi sur sa lancée grâce à une victoire 1-0 arrachée dans les dernières minutes face au Bayern Munich, en match aller.

Alors que les deux équipes se neutralisaient, le remplaçant Valentin Stocker a expédié la balle entre les jambes de Manuel Neuer à quatre minutes de la fin du temps réglementaire.

Cette victoire inespérée permet aux Suisses d'envisager sérieusement la qualification pour les quarts de finale, qui se jouera lors de la seconde manche, prévue le mardi 13 mars.

En phase de groupes, le FC Bâle s'était déjà offert le scalp de Manchester United, un autre candidat naturel au titre, condamné à disputer la Ligue Europa, une compétition moins clinquante.

Comme décomplexés en dépit de l'enjeu et du palmarès à rallonge de leur adversaire, les Suisses ont proposé un jeu porté sur l'attaque, animée notamment par l'ancien Rennais Alexander Frei.

C'est toutefois le Bavarois Franck Ribéry qui tente le premier sa chance, dès la troisième minute de jeu, mais sa frappe est arrêtée par Yann Sommer.

Bâle s'est ensuite lancé à l'assaut des cages adverses.

Manuel Neuer, auteur d'une parade décisive sur un tir d'Aleksandar Dragovic, retarde une première fois le dénouement de la partie à la 17e minute. Deux minutes plus tard, c'est la barre qui sauve le Bayern Munich sur un tir d'Alexander Frei.

Fort de son effectif de stars, le Bayern prend alors la maîtrise du milieu de terrain, sans se montrer réellement dangereux.

Pour les spectateurs du Parc Saint-Jacques, la délivrance est finalement venue à la 86e minute de jeu, lorsque le Camerounais Jacques Zoua s'est infiltré dans l'axe, avant de servir Valentin Stocker, entré en jeu vingt minutes plus tôt.

La défaite du Bayern Munich sanctionne la baisse de régime du club, qui a récemment abandonné la première place de la Bundesliga, et n'a pas réussi à dominer le modeste club de Fribourg samedi dernier.

Brian Homewood, Simon Carraud pour le service français, édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant