Ligue des champions: le Bayern impressionne face à Bâle

le
0
LE BAYERN EN QUART DE FINALE DE LA LIGUE DES CHAMPIONS
LE BAYERN EN QUART DE FINALE DE LA LIGUE DES CHAMPIONS

par Brian Homewood

MUNICH (Reuters) - Surpris 1-0 au match aller à Bâle, le Bayern de Munich a rétabli la hiérarchie et réaffirmé ses ambitions européennes mardi en écrasant les Suisses 7-0 à domicile pour décrocher sa place en quart de finale de la Ligue des champions.

Les Munichois, qui ont érigé en priorité de leur saison cette compétition dont la finale sera disputée dans leur antre de l'Allianz Arena le 19 mai prochain, n'ont jamais laissé de place au doute.

Ils n'ont jamais semblé rassasiés non plus, à l'image de leur buteur en série Mario Gomez qui s'est offert un quadruplé en marquant trois de ses buts en seconde période, alors que le Bayern menait déjà 3-0 à la pause.

Avec ce quadruplé de l'Allemand, le doublé de l'ailier néerlandais Arjen Robben et un but de Thomas Müller, les Bavarois signent le plus gros écart jamais enregistré dans un match de la phase finale à élimination directe.

"Nous avons été agressifs, forts et très intelligents contre une équipe qui peut jouer bien mieux qu'elle ne l'a fait aujourd'hui", s'est félicité l'entraîneur du Bayern Jupp Heynckes.

"Je ne suis pas déçu que nous ayons perdu, a dit de son côté le technicien suisse Heiko Vogel. Mais je le suis énormément de la façon dont nous avons perdu."

"Nous avons réussi beaucoup de choses, l'équipe a fait beaucoup et nous ne devons pas l'oublier. Je ne veux pas que notre campagne se résume à ce résultat", a ajouté Vogel, dont l'équipe avait créé la surprise en phase de poules en éliminant Manchester United, finaliste l'année dernière.

Déjà auteurs de sept buts samedi en Bundesliga face à Hoffenheim, les hommes de Jupp Heynckes n'ont pas mis longtemps à régler la mire face à des Suisses désorientés.

Dès la 11e minute, Arjen Robben ouvrait le score en gagnant son face à face avec le portier suisse Yann Sommer après avoir récupéré le ballon dans la surface sur une frappe contrée de Thomas Müller.

Le même duo était aux manettes une demi-heure plus tard, lorsque Müller reprenait de volée un centre au premier poteau de l'ailier néerlandais qui s'était arraché pour aller chercher le ballon avant qu'il ne sorte en touche.

Deux minutes plus tard, Mario Gomez commençait son festival en reprenant, seul au deuxième poteau, une remis d'Holger Badstuber à la suite d'un coup franc de Toni Kroos.

A la reprise, Gomez ajoutait trois buts en 18 minutes, sur trois services de Franck Ribéry. L'avant-centre allemand marquait d'abord du gauche de près (50e), puis de la tête (61e) avant de conclure sur une frappe d'une position à peine plus reculée (68e).

Le slalom d'Arjen Robben pour clore le score (81e) relevait de l'anecdote pour un Bayern déjà assuré depuis de longues minutes de rallier les quarts de finale, dont le tirage au sort sera effectué vendredi.

Gregory Blachier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant