Ligue des champions: le Bayern attend le Real de pied ferme

le
0
LE BAYERN ATTEND LE REAL DANS LE DERNIER CARRÉ DE LA LIGUE DES CHAMPIONS
LE BAYERN ATTEND LE REAL DANS LE DERNIER CARRÉ DE LA LIGUE DES CHAMPIONS

par Karolos Grohmann

MUNICH (Reuters) - Qualifié facilement pour les demi-finales de la Ligue des champions, le Bayern Munich se délecte de la perspective d'y retrouver le Real Madrid dont il est la bête noire européenne.

Les Munichois ont aisément franchi l'obstacle marseillais en quart de finale, s'imposant 2-0 mardi à domicile après l'avoir emporté sur le même score au stade Vélodrome.

Et si le Real doit encore assurer sa place dans le dernier carré, son match retour, mercredi soir à Santiago Bernabeu face à l'APOEL Nicosie, s'apparente à une formalité après son succès à Chypre 3-0 à l'aller.

"Je pense que nous jouerons (le Real) parce qu'il est extrêmement difficile d'obtenir un bon résultat à Santiago Bernabeu", a dit Jupp Heynckes, l'entraîneur allemand.

"Ce sera une demi-finale extrêmement intéressante. Notre bilan face au Real est très positif", a ajouté le technicien qui a mené Madrid à la victoire en Ligue des champions en 1998 lors de sa seule année passée sur le banc espagnol.

Le Bayern et le Real se sont affrontés quatre fois en demi-finale et par trois fois, en 1976, 1987 et 2001, les Allemands ont pris le dessus, contre une aux Madrilènes, en 2000.

A trois reprises -1976, 2000 et 2001-, le vainqueur de cette confrontation au sommet a remporté la finale.

Cette performance a valu aux Bavarois, quadruples champions d'Europe (1974, 1975, 1976 et 2001) d'être surnommés la Bestia Negra ("Bête noire") dans la capitale espagnole.

TRIPLÉ EN VUE

"On espère poursuivre cette série. C'est une demi-finale dans laquelle chacune des deux équipes aura une chance de passer. Les matches seront très serrés et nous aurons besoin d'un peu de chance", a jugé Heynckes.

"Mais vu ce que mon équipe me montre en ce moment, nous avons faim de succès."

Après un léger trou d'air fin février, le Bayern a repris sa marche en avant depuis un mois et reste sur sept succès en huit matches toutes compétitions confondues.

Les coéquipiers de Franck Ribéry sont toujours en course pour un triplé inédit en Allemagne.

En Bundesliga, ils ont réduit à trois points leur retard sur le leader, le Borussia Dortmund, qu'ils affronteront en milieu de semaine prochaine.

Ils disputeront en outre la finale de la Coupe nationale en mai et visent une nouvelle couronne européenne.

"Nous sommes prêts. Il y aura un match tous les trois ou quatre jours mais nous nous y sommes bien préparés", assure le président du Bayern, Karl-Heinz Rummenigge, membre de l'équipe victorieuse en 1976.

"Nous sommes toujours en lice pour trois titres et nous prenons chacun très au sérieux. Il nous faudra des nerfs d'acier et je pense que nous les aurons."

Gregory Blachier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant