Ligue des champions: le Barça ajoute encore à sa glorieuse histoire

le
0
UN NOUVEL EXPLOIT POUR LE BARÇA
UN NOUVEL EXPLOIT POUR LE BARÇA

par Iain Rogers

BARCELONE (Reuters) - Le métronome du FC Barcelone Xavi estimait avant le huitième de finale retour de Ligue des champions contre le Milan AC que seul manquait à la génération dorée du club catalan une remontée historique. Avec la victoire 4-0 de mardi, le vide est comblé.

Le Barça a validé son billet pour les quarts de finale au terme d'un match mémorable et dans un Camp Nou enflammé et peut donc continuer à croire à une troisième couronne européenne en cinq ans.

Barcelone, qui avait perdu 2-0 à Milan, est devenue la première équipe de l'histoire de la compétition -depuis la réforme de 1992- à remonter un retard de deux buts sans avoir marqué au match aller à l'extérieur.

Le souvenir de la piètre performance à San Siro le mois dernier a été chassé par le doublé de Lionel Messi et une remarquable composition collective.

Battu à deux reprises après sa déconvenue milanaise par son grand rival le Real Madrid, en Coupe du Roi puis en championnat, le Barça semblait proche de la rupture et sous une pression croissante.

Xavi -l'un des joueurs les plus titrés de l'histoire du football- et son équipe ont fait taire leurs détracteurs de la plus belle des manières.

"Cela fait plusieurs années que le Barça n'avait pas réussi une telle remontée historique et je n'ai pas vu le Camp Nou dans cet état depuis longtemps", a dit le milieu de terrain espagnol après la rencontre.

"Nous les avons pressés haut sur le terrain et nous avons réalisé un match exceptionnel", a ajouté Xavi, 33 ans, triple vainqueur de la Ligue des champions (2006, 2009 et 2011) mais aussi double champion d'Europe en titre et tenant de la Coupe du monde avec l'Espagne.

UN BUT TÔT DANS LA PARTIE

Métamorphosé par rapport à sa prestation du match aller, les Catalans n'ont cessé de harceler les Milanais dès le début du match et de se projeter vers l'avant à chaque occasion.

Pour entretenir l'espoir, il fallait marquer vite. Les buts de Messi, inscrits dès la 5e minute et juste avant la mi-temps, ont permis aux Blaugranas de rattraper rapidement leur retard.

Dominateurs dans tous les domaines, grâce à la maîtrise de Xavi, Andrés Iniesta ou Sergio Busquets, ils se sont envolés au tableau d'affichage en deuxième période grâce à des buts de David Villa et Jordi Alba.

Les joueurs ont dédié leur exploit à leur entraîneur Tito Vilanova, resté à New York où il est en convalescence après une rechute de son cancer de la gorge, et qui a laissé les rênes de l'équipe à son adjoint Jordi Roura.

"Tito Vilanova est très heureux et sera capable de tenir sa place pour le prochain tour", a déclaré Roura en conférence de presse. "Il a regardé le match avec une grande émotion et est très satisfait car nous restons en vie en Ligue des champions et notre classement en Liga est très bon", a-t-il ajouté.

Le Barça revient donc sereinement au championnat où il compte 13 points d'avance sur le Real à 11 journées de la fin. Il recevra le week-end prochain le Rayo Vallecano.

Yassine Khiri pour le service français, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant