Ligue des champions: l'OM veut sauver sa saison à Milan

le
0
MARSEILLE VEUT SAUVER SA SAISON À MILAN
MARSEILLE VEUT SAUVER SA SAISON À MILAN

par Jean-François Rosnoblet

MARSEILLE (Reuters) - A la dérive en championnat, Marseille va tenter mardi de rebondir sur le front européen en faisant tout pour préserver son but d'avance sur la pelouse de l'Inter Milan, en huitième de finale retour de la Ligue des champions.

En trois semaines, l'OM a changé de visage. Au coup de sifflet final du match aller au Vélodrome, Marseille venait d'aligner son 16e match sans défaite d'affilée et comme un symbole, avait arraché son succès dans les arrêts de jeu de la seconde période, grâce à un but signé André Ayew (1-0).

Depuis ces minutes joyeuses, les Marseillais ont enchaîné quatre défaites en championnat, avec cinq buts encaissés pour zéro inscrit. A onze journées de la fin de la saison, l'OM est huitième, à 19 points du leader parisien. L'espoir d'une qualification pour la prochaine Ligue des champions s'amenuise.

Malgré cette mauvaise passe, l'entraîneur marseillais, Didier Deschamps, veut croire que ses joueurs sont capables d'inverser la tendance.

"C'est un autre compétition qui s'avance. En Ligue des champions, notre objectif a déjà été atteint avec la qualification pour ce huitième de finale", a rappelé l'ancien champion du monde 1998 vendredi, à l'issue de la défaite contre Ajaccio (1-0).

De son côté, le latéral gauche olympien Jérémy Morel se veut confiant, estimant qu'il faut se rendre à San Siro avec la volonté de jouer et pas seulement de défendre le léger avantage acquis au match aller.

"Tout est possible et il va falloir être méfiant et costaud. Je partirais plus du principe qu'il faut y aller pour gagner. Si on y va seulement pour défendre le petit but d'avance qu'on a, on n'est pas à l'abri de prendre un but dans les dernières secondes", explique l'ancien Lorientais sur le site internet du club (www.om.net).

"EN FACE, IL Y A BEAUCOUP DE QUALITÉS"

"Il faut y aller en jouant, ne pas avoir peur mais en faisant attention (...) L'Inter possède d'excellents joueurs et quelques anciens qui m'ont plutôt surpris comme Forlan avec ses appels et sa vivacité. Cela reste l'élite du foot européen", précise-t-il.

Si l'OM est mal en point, le même constat est à tirer du côté de l'Inter Milan, qui malgré son succès vendredi contre le Chievo Vérone (2-0), reste sur une série de sept défaites, deux matches nuls et une victoire en dix rencontres, toutes compétitions confondues.

Sur le toit de l'Europe en 2010, les Nerazzurri vivent une saison chaotique et les larmes de joie de leur entraîneur, Claudio Ranieri, le week-end dernier en disent long sur l'état de nerfs dans lequel se trouve cette saison le club lombard.

"L'émotion est le plus beau des sentiments. Je fais ce métier pour ressentir des émotions, qu'elles soient positives ou négatives", a déclaré à l'issue de la victoire contre Vérone le technicien italien.

"J'espère que mardi contre Marseille, San Siro sera plein et que les supporters seront derrière nous. Ce ne sera pas un match facile mais nous allons essayer. Nous avons nos chances", a-t-il ajouté.

Le club milanais, qui reste sur un quart de finale en 2011, n'en demeure pas moins un grand d'Europe qui se retrouve à ce stade de la compétition pour la huitième saison consécutive, contrairement à son adversaire français, qui n'a plus franchi ce stade depuis son triomphe en 1993.

"En face, il y a beaucoup de qualités", souligne d'ailleurs Didier Deschamps, qui a toutefois une statistique en tête: lors de leurs trois dernières confrontations, l'OM s'est toujours imposé, dont une fois à San Siro en 2004, dans le cadre de la Coupe de l'UEFA, l'ancêtre de la Ligue Europa.

Pour ce match capital pour la fin de saison de l'OM, l'entraîneur marseillais pourra compter sur l'ensemble de son effectif, notamment sur Loïc Rémy.

Côté milanais, le défenseur Cristian Chivu sera suspendu tandis que l'arrière central Andrea Ranocchia et le milieu de terrain Ricardo Alvarez sont blessés.

Avec Mark Meadows à Londres, édité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant