Ligue des champions: l'OM savoure mais reste prudent

le
0
L'OM SAVOURE SON SUCCÈS SUR L'INTER MAIS RESTE PRUDENT
L'OM SAVOURE SON SUCCÈS SUR L'INTER MAIS RESTE PRUDENT

par François Révilla

MARSEILLE (Reuters) - Au lendemain de la victoire (1-0) arrachée à la dernière seconde de jeu face à l'Inter Milan en huitième de finale aller de la Ligue des champions, l'Olympique de Marseille savoure son succès mais entend garder la tête froide.

Les Marseillais entreront dans le stade de San Siro le 13 mars pour le match retour avec ce court avantage face à des Milanais vainqueurs de la compétition il y a deux ans et présentés comme les favoris de cette double confrontation.

"Rien n'est fait, le plus difficile sera à Milan. On ne va pas s'enflammer, on sait que l'on a fait quelque chose de bien, mais si on veut faire quelque chose de très bien, il faudra aller là-bas et tout faire pour passer", commente ainsi André Ayew, le buteur de la rencontre.

Les hommes de Didier Deschamps ont battu un Inter à la peine dans son championnat et qui, à Marseille, a enregistré sa sixième défaite en sept rencontres.

Les Marseillais ont su faire preuve de réalisme et de combativité en poussant jusqu'à la fin du match, en parvenant à ne pas encaisser de but en contre.

"On a gagné 'à l'italienne'. On a eu très peu d'occasions et on a gagné sur un petit détail comme ça peut le faire en Ligue des champions. Ça prouve que l'on gère mieux l'approche de ces évènements par rapport aux années précédentes", confirme Benoît Cheyrou.

"LÂCHER LE FREIN À MAIN"

Les Marseillais, déjà présents l'an dernier à ce stade de la compétition avant d'être éliminés par le futur finaliste Manchester United, constatent également les progrès réalisés depuis la saison dernière.

"On aurait pu se contenter de ne pas prendre de but, ce qu'il fallait faire en premier, mais on a su lâcher le frein à main pour marquer, chose que l'on n'avait pas faite l'an dernier contre Manchester", estime Mathieu Valbuena.

"Depuis des années, on se disait qu'il nous manquait de la maturité. Face à l'Inter, nous avons affronté une grande équipe, mais nous ne les avons pas regardés jouer", ajoute le milieu de terrain international.

Mais les Marseillais vont devoir rapidement revenir aux réalités du championnat.

Après les résultats des matches en retard de mercredi, l'OM qui compte toujours un match en moins, est relégué à la cinquième place du classement de Ligue 1, devancé par Lille et Saint-Etienne dans la course au podium.

"On sait qu'on a fait la moitié du chemin en Ligue des champions, mais nous avons un match dès dimanche à Brest qu'il faudra gagner pour recoller", conclut le milieu de terrain Morgan Amalfitano. "On va se reconcentrer très vite. Le championnat reste la priorité et le quotidien."

Edité par Chrystel Boulet-Euchin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant